Simon Leys, contre le totalitarisme maoiste

video video

Les années de plomb furent celles où il était interdit de critiquer le communisme. Cela arrangeait l'affairisme français qui ne voulait pas la guerre, et dans ce temps, tant mieux. Mais cela a été CRIMINEL envers les victimes de la répression communiste en Chine et en Russie etc.
Les "dindes" qui prétendent aujourd'hui donner des leçons aux ex-musulmans en en donnant rétropectivements aux dissidents soviétiques, tout en agissant exactement aujourd'hui contre les critiques de l'islam comme les commissaires politiques de l'époque agissaient contre les dissidents, avec le même venin, les mêmes procédés d'inquisiteurs, de persécuteurs, et de mauvaise foi mensongère et calominiatrice (faisant dire à leurs victimes, ce qu'elles n'ont jamais dit), ne peuvent dire de telles âneries que devant des ânes ... et beaucoup de ces anciens criminels là.

Aucun commentaire: