FEMEN/ Civitas : les Femen ne sont pas des féministes et sont les agresseuses !

Je suis en désaccord complet avec la vision de l'homosexualité de CIVITAS, leur banderole "non à l'homofolie" est criticable aussi, mais je constate que les manifestants interviewés n'ont pas un mot contre la personne des homosexuels.
Cependant je trouve insupportable que ce groupe FEMEN qui utilise le strip tease, qui affiche des images montrant la décapitation de Poutine et du Patriarche Kirill et d'autres, qui appelle au meurtre, qui manifeste en ouvrant ses cuisses devant des policiers, puisse être qualifié de "féministe" : pour moi le féminisme implique le respect des droits humains de l'autre, de l'intégrité de l'autre, et non la bassesse et non l'agression et jamais l'appel au meurtre !

Ce groupe n'est qu'une obscène manipulation sexiste et anti-Russe :
http://elisseievna-blog.blogspot.fr/2012/11/pussy-riot-femen-recup-du-feminisme.html


Que montrent les images et vidéos de la manifestation de Civitas  ? Les FEMEN ont agressés le cortège avec ... des bonbonnes intitulées "divin sperme", ce sont elles qui agressent et elles que les flics embarquent d'ailleurs ... Encore une fois, elles utilisent des procédés des plus phallocrates, et la violence.
 Des manifestants catholiques ont été condamnés pour avoir jeté des oeufs sur des spectateurs, elles agissent de même ... http://youtu.be/XPQyGAqzIXY










"tuez Kirill" : le Patriarche Kirill chef de l'Eglise orthodoxe russe, ci dessous à côté de l'image de Poutine








Les FEMEN devant les policiers devant le ministère de la Justice à Paris


http://www.civitas-institut.com/component/option,com_frontpage/Itemid,1/
Communiqué de Civitas : extraits :

Nous avions appelé à manifester en masse contre le projet de loi sur le mariage homosexuel et près de 20.000 personnes se sont retrouvées autour de nous ce dimanche 18 novembre 2012 à Paris, entre le ministère de la Famille et l’Assemblée nationale.
des extrémistes féministes et homosexuelles se sont présentées entièrement dénudées devant les enfants . Leur contre-manifestation n’était pas déclarée. Elles se sont approchées de notre colonne en hurlant, en présence des forces de sécurité. Il faut noter que toutes ces contre-manifestantes agressives, ont été arrêtées par celles-ci. En revanche, la police n’a interpellé aucun des manifestants qui ont pu continuer dans le calme leur marche jusqu’à l’Assemblée Nationale. Qu’il nous soit permis de remercier les autorités pour leur professionnalisme afin d’assurer la sûreté de tous


SUR CES IMAGES : on voit que ce sont les FEMEN qui marchent sur la manifestation, brandissant des fumigènes, accompagnées par des journalistes qui ne semblent marquer aucune inquiétude pour leur sécurité mais filment consciencieusement, elles montrent bien haut les fumigènes et lancent la fumée sur les manifestants, 
c'est alors que s'abritant des jets, comme le montre les images ci dessous, les membres du service d'ordre repoussent les Femen hors de la manifestation,
le but recherché par les Femen et leurs complices est atteint : ils ont dans la boite les images du service d'ordre masculin poussant et criant contre des "pauvres femmes", les Femen et leurs complices se mettent à  "twitter" que des "cathos y compris bien propres sur eux" se sont jettés sur elles et les ont "frappées au visage, tabassées" laissant croire que spontanément à leur seule vue, des catholiques se seraient rués sur elle pour les blesser .. :
ce procédé est digne de "Palliwood", des mises en scène des services palestiniens montrant des enfants palestiniens face à des soldats israeliens, des enfants envoyés par chefs palestiniens comme martyrs juste pour la photo, pour le montage






























Si quelqu'un me demande pourquoi je tiens à la vérité concernant les actions des catholiques, je réponds :  Hitler disait que le peuple allemand ne reste pas " fidèle à la religion judéo-chrétienne et à la morale servile de la pitié", il disait vouloir "le délivrer de cet esprit chrétien que nous voulons détruire" vouloir "extirper le christianisme de l'Allemagne".
Ceux qui salissent des chrétiens aujourd'hui, servent la même idéologie du mépris de la pitié








Aucun commentaire: