" Manifeste contre l’antisémitisme "




Un « manifeste contre l’antisémitisme » vient de paraître, signé par 250 « intellectuels » et personnalités, dont Nicolas Sarkozy. Il s’achève sur une phrase absurde : « Nous attendons de l’islam de France qu’il ouvre la voie ».  Comment l’islam pourrait il renier Mahomet et le coran ?

Ce manifeste martèle donc encore la thèse de la « dérive islamiste radicale » qui serait seule responsable de l’antisémitisme. Mensonge !!!

Une manifestation de plus du fonctionnement « systémique » actuel en occident. Les politiciens promeuvent les plumitifs rédigeant les discours que l’électorat veut entendre – un islam fantasmé -, et ainsi s’assurent leur maintien au pouvoir.  

Quasiment tous les signataires de ce manifeste ont fait silence autour de l’assassinat de Sarah Halimi en avril 2017 …  Tous ont fait le black out sur le livre d’Aquila de France,  « pour un monde sans islam », expliquant cet antisémitisme.  

 Le marocain Saïd Ghallab écrivait en juin 1965 dans « Les Temps modernes »:

 « Mes amis d’enfance sont demeurés antijuifs (…) Il suffit d’ouvrir les yeux pour voir les croix gammées qui tapissent les murs et de tendre l’oreille pour saisir combien est ancrée dans les cœurs la haine du Juif, même dans une classe paysanne très arriérée, qui ignore ce que signifie Israel, donc qu’il y a un « conflit politique judéo-arabe. Tout se passe au contraire comme si le Juif était cet ennemi héréditaire qu’il faut éliminer, une épine dans la plante des pieds qu’il faut arracher, un mal qu’il faut détruire. »

C’est le cœur des normes de l’islam qui est criminel et antisémite. Sa réforme est impossible. Telle est la vérité. Elle implique que nous devons comprendre la situation historique et psychologiques des personnes qui se disent musulmanes, les aider à s’émanciper. Au lieu de cela, nous abusons de la faiblesse que des siècles de domination de l’islam ont produite.

L’Occident se ment. L’occident défend l’islam et ses normes, car il en profite.

L’électorat âgé en moyenne de 50 ans en France, espère vivre sur le modèle économique actuel jusqu’à la fin de ses jours, et se moque des conséquences, même pour ses propres enfants … alors les juifs ! L’antisémite est vraiment le dernier de ses soucis.  

Je suis d’accord avec l’analyse économique des « Indigènes de la République ». L’électorat « blanc » veut le Beur, l’argent du Beur et le c… de la Beurette. Le pétrole, les achats des pétrodollars, les bras des jeunes musulmans et leur pouvoir d’achat, et en prime le tourisme sexuel exotique.  Comment arracher tout cela aux « enfants d’Allah » ?

L’occident mène sa nouvelle « guerre de l’opium » contre les pays sous loi musulmane en défendant l’opium du peuple » par excellence qu’est l’islam.

L’occident mène sa propre « guerre sainte » contre les civils des pays pétrolifères. Au nom du « dogme » des « droits humains », l’Occident se proclame investi du devoir d’ « empêcher le mal » par les armes. Ces dernières décennies, il a massacré bien plus d’innocents, que tous les terroristes musulmans ne l’ont fait chez lui. 

Pour ne pas déplaire à ses fournisseurs/clients islamiques, l’Occident a restauré le délit d’hérésie. Avec des officines répétant que « le racisme ( entendez la critique de la loi islamique) n’est pas une opinion c’est un délit ».

L’occident insulte, persécute, traine dans la boue, les opposants à l’islam issus des pays soumis à l’islam. Les poursuivant en justice, les traitant de racistes, de traumatisés, d’hystériques … ou les réduisant au silence.

J’appelle pour ma part à signer un « Manifeste pour la vérité sur la guerre de Muhammad contre les juifs », rendant hommage à tous les opposants à l’islam qui ont tenté de la faire connaitre à un Occident sourd.

Aucun commentaire: