Le choix de la défaite



Idem aujourdhui face à l'islam.
Ce ne sont pas les méchantes élites qui oppriment le peuple dans les guerres et qui seraient seules responsables :
ce sont largement les peuples qui se laissent entrainer à l'indifférence et la lâcheté, ou à l'appat des butins.
Côté Orient et coté Occident : idem.
C'est pourquoi Henri Boulad a raison : soit l'Europe retrouve un idéal chrétien ( dont un certain idéal communiste est un avatar ), biblique plus précisément, soit elle sera détruite, régressera, sur tous les plans.

Aucun commentaire: