Person's New Deal 5778










Person’s New Deal

Un nouveau contrat pour toutes les personnes humaines

Une personne est le concept selon lequel un être humain est vu dans sa complétude et dans son unité.  Esprit ou âme et corps. Parents et enfants, générations actuelles et futures, liées par l’affection et l’inquiétude que chaque personne peut avoir pour les autres.
La cause essentielle des malheurs humains est le mépris pour les plus faibles, Untermenschen, esclaves, bâtards, avortons … Pour certains, ce malheur n’est qu’un état normal, qu’ils appellent réalité, et ils ne cherchent qu’à en tirer un profit matériel personnel.
Lorsque l’on considère que la dimension complète de la réalité, inclue les sentiments des êtres humains les uns envers les autres, alors on cherche à éloigner le malheur.
Y compris au dépens de son propre confort. Parfois au dépens de sa propre vie.

Plusieurs totalitarismes menacent aujourd’hui l’humanité. Totalitarisme de la loi islamique, totalitarisme digital. Allié à l’informatique, le règne du capitalisme peut mener à la famine mondiale.
La bêtise principale face à ces dangers totalitaires consiste à chercher à « désigner l’ennemi ».
Bêtise, parce que jamais l’attitude purement négative n’a prévenu ni résolu des conflits, elle est perverse essentiellement. Satan dit l’accusateur …

Devant un problème il existe deux types d’attitudes : ceux qui agissent et ceux qui critiquent, soit l’on cherche des solutions constructives, soit l’on cherche des coupables …
Gouverner c’est nourrir.
Prévenir la guerre, c’est créer.

L’humanité est traversée par des conflits d’intérêts, qui existent objectivement.
Entre les élites et le peuple. Les élites maîtrisant les capitaux mondialement, cherchant à faire disparaître les Etats avec leurs lois gênantes protégeant le peuple.
Entre pays riches « blancs » et pays « pauvres ».   
Entre hommes et femmes.
Entre les générations :  présente et futures.

Les idéologies comme l’ultralibéralisme, l’islam, le métissagisme, sont utilisées actuellement ( et historiquement) pour résoudre ces conflits au bénéfice des plus forts, et à court terme.

La réponse doit être un contrat social, international, pour toutes les personnes humaines, nées et prévisionnellement à naître.
Au cœur de ce contrat, il faut penser à la protection des corps humains, de leur intégrité, de leur santé, et à la protection à long terme de la Nature nourricière des êtres humains.

La sécurité alimentaire, la sécurité des soins médicaux, le droit pour chaque personne ne disposer de son corps dans le sens de ne pas être victime de la prédation sexuelle et autres violences des autres, doivent être les objectifs primordiaux.
Chaque pays et chaque région doit rechercher l’organisation permettra à sa population et à ses descendants de vivre sur place, des ressources locales, et sans traiter les plus faibles ( bébés, femmes, vieilles personnes) en objets …

Poursuivre ces objectifs dans chaque pays prioritairement, localement, résoudra à la source les questions actuelles de migrations, sans que se posent les questions dangereuses d’identité.
Poursuivre ces objectifs dans chaque pays prioritairement, localement, réduira les problèmes complexes de valorisation des échanges de matières premières et produits entre les régions et les risques de conflit qui en résultent.

Les concepts clés d’un tel contrat, sont ceux de transmission et de fraternité et sororité.
Transmission des sciences et savoirs, transmission des histoires, des patrimoines artistiques, du patrimoine physique de la nature et des constructions humaines, mêlées dans nos paysages.
Souci de la pérennité. Souci universel, universaliste, de coordonner notre organisation et nos projets, avec les besoins et désirs, le plus possibles, des autres.

«  Ecologistes féministes de tous pays unissez vous » ai-je envie de dire, si ces termes n’avaient pas été tant détournés au profit de leurs contraire, les écologistes au profit de l’ultralibéralisme, le féminisme idem …
Je crois que l’oubli du concept de Personne Humaine est au cœur de ces erreurs et détournements, mais ceci est une autre histoire, un prochain article …

Voici mes vœux, pour la nouvelle année 5778.

Elisseievna

9/2017

Pie XII, François et les hitler



Le Pape Pie XII n'aurait jamais serré la paluche d'Hitler ou d'un homme prônant des normes telles que celles de l'islam.

Le Pape jugeait une forme de silence plus prudent pour les victimes :

" Toutes nos paroles adressées  à l'autorité compétente à ce sujet, comme toutes nos déclarations publiques, doivent être sérieusement pesées et mesurées par Nous dans l'intérêt même des victimes afin de ne pas rendre, contrairement à nos intentions, plus lourde et insupportable leur situation. "
Pie XII, 2 juin 1943.

Mais bien sur il n'a jamais dit que le nazisme n'était pas le nazisme, il n'a jamais nié que le nazisme était la haine des juifs et du christianisme.

Pie XII savait que dans les pays où les autorités religieuses avaient dit leur soutien aux juifs, la violence des nazis contre les juifs s'était déchainée immédiatement, ne laissant aucune chance d'échapper.

En fait, Pie XII a délibérément risqué d'être trainé dans la boue, afin de pouvoir sauver le plus de vies possible. 



Actuellement, il y a clairement 2 camps et seulement 2 :

- les premiers dont je fais partie, font remarquer que les textes sacrés de l'islam relatent et valorisent la haine envers les non musulmans et les actes de violences et massacres commis par celui qui est présenté comme le messager de dieu, Mahomet, Muhammad, et donc sont une apologie d'actes de terrorisme, torture, vol, viol, pédophilie, esclavagisme et génocide,

- les seconds disent, avec le président de la Ligue islamique mondiale : que des "accusations fausses et sans fondement qui persistent à relier l’islam à l’extrémisme violent, attendu (...) que ces actes n’ont aucun rapport avec l’islam et que toutes religions ont des adeptes qui accomplissent des actes extrémistes.", 
et, non contents de ce grossier mensonge, les seconds persécutent les premiers notamment en  accusant les premiers de racisme et de nazisme, parfois jusqu'à les exposer au massacre en les emprisonnant dans des prisons qu'ils savent peuplées de fanatiques musulmans, et quand ils ne les persécutent pas, par leur mensonge, accréditent les accusations des persécuteurs.


Qu'aujourd'hui le Pape et l'Eglise se TAISENT sur la doctrine de l'islam, qu'elle se borne à évangéliser, à aider les victimes, de toutes origines, est compréhensible, étant donné les représailles contre les chrétiens vivant en terre conquise par l'islam.

Mais mentir ...

A quoi joue donc le Pape François ? Pétain à Montoire ?

Le Pape reçoit le Secrétaire Général de la Ligue islamique mondiale


Le Pape François, le Souverain Pontife, a reçu le mercredi passé, Son Excellence le Secrétaire général de la Ligue islamique mondiale, le Docteur Cheikh Mouhammed bin Abdoul Karim Al-Issa, qui a entamé une visite officielle dans l’Etat du Vatican.

(...)
Son Excellence Dr Mouhammed Abdoul Karim Al-Issa a exprimé la haute appréciation du monde musulman des positions du Souverain Pontife jugées correctes et équitables face aux accusations fausses et sans fondement qui persistent à relier l’islam à l’extrémisme violent, attendu qu’il a indiqué clairement au vu de ses précédentes déclarations que ces actes n’ont aucun rapport avec l’islam et que toutes religions ont des adeptes qui accomplissent des actes extrémistes.
Jeudi 28 Septembre 2017


Michel Onfray : à propos d'Alice Weidel de l'AfD

http://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/quand-hitler-epouse-un-juif?autoplay=true

" quand hitler épouse un juif "

Le peuple palestinien

Le peuple palestinien sous les griffes du pouvoir islamique.

quelques que soient les noms les plus adaptés, la population habitant aujourd'hui le territoire des anciens royaume d'Israel et de Judée, ou originaire généalogiquement et culturellement de ces Etats, population juive ( les juifs d'israel qui s'appellaient autrefois palestiniens ), ou chrétienne ou musulmane ( qui s'appelle aujourd'hui palestiniens ), vit sous la griffe du pouvoir islamique, directement pour les palestiniens, dont les dirigeants gardent leur pouvoir grâce à l'argent des puissances musulmanes

les palestiniens, chair à canon de l'islam, propablement d'autant plus qu'ils sont, au moins pour les chrétiens, juifs anciennement, témoins de la bible, descendants des scribes qui perpétuent l'inscription de la bible de génération en génération, ce que les adepte du voleur et faussaire d'Arabie, Muhammad, Mahomet, ne peuvent supporter

 






Person's New Deal 5778










Person’s New Deal

Un nouveau contrat pour toutes les personnes humaines

Une personne est le concept selon lequel un être humain est vu dans sa complétude et dans son unité.  Esprit ou âme et corps. Parents et enfants, générations actuelles et futures, liées par l’affection et l’inquiétude que chaque personne peut avoir pour les autres.
La cause essentielle des malheurs humains est le mépris pour les plus faibles, Untermenschen, esclaves, bâtards, avortons … Pour certains, ce malheur n’est qu’un état normal, qu’ils appellent réalité, et ils ne cherchent qu’à en tirer un profit matériel personnel.
Lorsque l’on considère que la dimension complète de la réalité, inclue les sentiments des êtres humains les uns envers les autres, alors on cherche à éloigner le malheur.
Y compris au dépens de son propre confort. Parfois au dépens de sa propre vie.

Plusieurs totalitarismes menacent aujourd’hui l’humanité. Totalitarisme de la loi islamique, totalitarisme digital. Allié à l’informatique, le règne du capitalisme peut mener à la famine mondiale.
La bêtise principale face à ces dangers totalitaires consiste à chercher à « désigner l’ennemi ».
Bêtise, parce que jamais l’attitude purement négative n’a prévenu ni résolu des conflits, elle est perverse essentiellement. Satan dit l’accusateur …

Devant un problème il existe deux types d’attitudes : ceux qui agissent et ceux qui critiquent, soit l’on cherche des solutions constructives, soit l’on cherche des coupables …
Gouverner c’est nourrir.
Prévenir la guerre, c’est créer.

L’humanité est traversée par des conflits d’intérêts, qui existent objectivement.
Entre les élites et le peuple. Les élites maîtrisant les capitaux mondialement, cherchant à faire disparaître les Etats avec leurs lois gênantes protégeant le peuple.
Entre pays riches « blancs » et pays « pauvres ».   
Entre hommes et femmes.
Entre les générations :  présente et futures.

Les idéologies comme l’ultralibéralisme, l’islam, le métissagisme, sont utilisées actuellement ( et historiquement) pour résoudre ces conflits au bénéfice des plus forts, et à court terme.

La réponse doit être un contrat social, international, pour toutes les personnes humaines, nées et prévisionnellement à naître.
Au cœur de ce contrat, il faut penser à la protection des corps humains, de leur intégrité, de leur santé, et à la protection à long terme de la Nature nourricière des êtres humains.

La sécurité alimentaire, la sécurité des soins médicaux, le droit pour chaque personne ne disposer de son corps dans le sens de ne pas être victime de la prédation sexuelle et autres violences des autres, doivent être les objectifs primordiaux.
Chaque pays et chaque région doit rechercher l’organisation permettra à sa population et à ses descendants de vivre sur place, des ressources locales, et sans traiter les plus faibles ( bébés, femmes, vieilles personnes) en objets …

Poursuivre ces objectifs dans chaque pays prioritairement, localement, résoudra à la source les questions actuelles de migrations, sans que se posent les questions dangereuses d’identité.
Poursuivre ces objectifs dans chaque pays prioritairement, localement, réduira les problèmes complexes de valorisation des échanges de matières premières et produits entre les régions et les risques de conflit qui en résultent.

Les concepts clés d’un tel contrat, sont ceux de transmission et de fraternité et sororité.
Transmission des sciences et savoirs, transmission des histoires, des patrimoines artistiques, du patrimoine physique de la nature et des constructions humaines, mêlées dans nos paysages.
Souci de la pérennité. Souci universel, universaliste, de coordonner notre organisation et nos projets, avec les besoins et désirs, le plus possibles, des autres.

«  Ecologistes féministes de tous pays unissez vous » ai-je envie de dire, si ces termes n’avaient pas été tant détournés au profit de leurs contraire, les écologistes au profit de l’ultralibéralisme, le féminisme idem …
Je crois que l’oubli du concept de Personne Humaine est au cœur de ces erreurs et détournements, mais ceci est une autre histoire, un prochain article …

Voici mes vœux, pour la nouvelle année 5778.

Elisseievna

9/2017

Alerte sur "l'education sexuelle" des enfants




Pour ma part, je pense que tout acte ou parole ou representation sexuelle imposée est du VIOL - toute "education sexuelle" contenant ces actes, paroles, représentations sexuelles imposées aux enfants, est un acte de pédocriminalité. Et je vous invite à lire la pétition proposée par le Pr Maurice Berger.Pour ma part je suis contre l'imposition de cours aux éleves, je pense qu'il faudrait simplement les informer des ouvrages scientifiques qui devraient obligatoirement être mis à leur disposition dans les centres de documentations et bibliothèques, et mettre à leur disposition des heures où ils pourraient rencontrer, en groupe ou seul à seul, des médecins ou sages femmes formés à l'écoute des jeunes, pour repondre à des questions particulières.



Maurice Berger - Pédopsychiatre - Alerte sur "l'éducation sexuelle" des enfants - 07 juin 2017





Discours de Donald Trump à l'ONU à New York

Donald Trump estime que toutes les nations doivent se défendre, mais quand même ...
Un discours ambigüe, qui semble annoncer des interventions en Corée, en Ukraine, au Vénézuela ... tout en insistant sur le rôle des Nations Unies et la souveraineté de toutes les nations.

On veut pas s'énerver mais nous chatouillez pas trop les mecs vous êtes avertis ...

 https://youtu.be/ha1Fbi4Nzi4

Islam : exemple d'aveuglement



Un article de Guillaume Weil-Raynal montre bien le mécanisme de l'aveuglement occidental, dans les milieux censés être intellectuels.


Oui, l’islamophobie actuelle ressemble à l’antisémitisme des années 30 " 


Le journaliste prétend que les musulmans seraient victimes d'un mouvement anti-musulmans analogue au mouvement antisémite des années 30.


Il accuse les critiques de l'islam, ceux qui s'inquiètent de la montée d'un totalitarisme islamique d'avoir une vue déformée de la réalité.  Mais lui même en ignore des pans entiers.

Il s'appuie pour sa démonstration sur le livre terriblement trompeur d'un prêtre issu de Sciences Po (hé oui ...), Adrien Candiard.
Dont j'ai montré en quoi consiste la tromperie ici : http://islam-connaissance.blogspot.fr/2016/08/commentaire-critique-du-livre-de-adrien.html

A l'évidence, Guillaume Weil-Raynal n'a rien lu de sérieux sur l'islam et saute de joie à la lecture de cet ouvrage qui a l'insigne avantage de pouvoir le conforter dans sa vision simpliste et de pouvoir, à bon compte sans se fouler, lui faire désigner les salauds :

ceux qui parlent du rôle de "certains musulmans" mais " qui ne trompent personne" car selon le journaliste, ce sont tous les musulmans qui seraient visés par ceux qui énoncent une critique du coran.

Voilà un génial décryptage de la réalité. Quelle perspicacité ! ....

Ainsi, Guillaume Weil-Raynal prétend éclairer son public sur le véritable et seul néo-fascisme d'aujourd'hui : la critique de l'islam.

Il s'extasie devant l'affirmation d'Adrien Candiard sur le coran selon laquelle, résume Weil-Raynal  :

C'est un livre « incompréhensible » pour la rationalité occidentale, que les musulmans du monde entier « lisent comme de la poésie » et qui n’a pour seule fonction que de « rendre Dieu présent » sans qu’il soit forcément nécessaire de comprendre sa parole. "

La raison est partout la même ( il est hallucinant de lire sous la plume d'un antiraciste prétendu, une affirmation d'un tel différentialisme fondamental !) et les ouvrages des savants de l'islam expliquant les textes du coran et de la sunna sont parfaitement compréhensibles pour toutes et tous. A condition de les lire évidemment.
Et nous n'avons AUCUNE excuse de ne pas le faire car les musulmans militants font, eux, un énorme effort pour divulguer ces enseignements, traduire les auteurs classiques d'islam. Pas tout et tous certes, mais suffisamment pour éclairer même les non arabisants.

Les ulémas ne lisent en n'enseignent nullement le coran comme de la poésie, mais comme une source de normes juridiques imposables par la force et par pratiquement tous les moyens au monde entier, dixit Allah lui même. Un système qui n'existe nullement dans la bible, accusée d'ailleurs pour cette raison par le coran, d'être une falsification par les juifs.

A ce degré d'ignorance et de déformation de la réalité - et de généralisation parfaitement abusive justement -, on n'a plus envie de répondre, mais ce n'est pas faute d'avoir une montage de textes montrant le contraire. Comme par exemple les livres de Johann Bourlard ( voir ici la présentation par Winston Belmonte), Ayaan Hirsi Ali, Wafa Sultan et autres ... voir mes blogs sur l'islam.

Visiblement, Guillaume Weil-Raynal n'a pas non plus lu Mein Kampf et le contenu de sa critique des juifs. Qui est précisément l'inverse de la critique de l'islam faite actuellement par des antiracistes comme moi.


Son public qui lui aussi n'attend que cette bonne nouvelle pour s'extasier et se rassurer :

mais oui, mais c'est bien sur, nous pouvons continuer à attendre pour nos retraites l'immigration musulmane massive,

mais oui mais c'est bien sur, nous pouvons continuer  à jouer aux résistants au fascisme en continuant à invectiver ces sales faf anti-islam

Lamentable.



Lutter contre le fanatisme

" L'impensé " dit-elle ... sur ce qu'ils appellent " radicalisation "

Ce colloque est un vrai poeme.

 L'impensé du travail social, dit elle, une psy ...

 Les jeunes "morts en martyrs" dont ils s'occupaient perturbent les travailleurs sociaux : sans blague !

 4/5 des jeunes filles reçues terrorisées par l'enfer et qui veulent obéir aux lois de l'islam.

 Séquestrations multiples de juifs avouées par un jeune qui dit " ce n'est pas de l'antisémitisme, c'est de la haine des juifs ".

 Mais tout cela, non, ce n'est pas la faute de l'islam !

 Monstrueuse bêtise. Monstrueuse responsabilité de l'Etat français dans cet aveuglement.




Etudes psychanalytiques Ajoutée le 22 mars 2017

Président de séance : Patrick Amoyel Daniel Zagury : Le travail psychique de déshumanisation et de radicalisation Olivier Douville : La radicalisation des "enfants soldats" en Afrique Amélie Boukhobza : Du trouble subjectif à la radicalisation islamiste Brigitte Juy- Erbibou : La radicalisation et l'impensé du travail social Fethi Benslama : L'autosacrifice et l'avidité d'idéal

https://youtu.be/ftt1lJP0hPM










Sarah Lucie Halimi : le psychiatre Daniel Zagury



L'expert chargé d'étudier le cas de l'assassin de Sarah Lucie Halimi est Daniel Zagury.

Voici ses idées sur la psychiatrie en général et les "radicalisés" en particulier.

Son rapport sur Kobili Traoré n'étant pas public, il me parait extravagant que la presse en parle ou que l'on puisse le commenter ... (!)
Mais nous vivons une époque extravagante et sans la moindre rigueur intellectuelle, qu'à la limite on pourrait taxer de "folle" tant elle s'écarte des méthodes rationnelles d'étude du réel, ... alors pourquoi s'étonner ...

Un monde sans fous - Entretien avec Daniel Zagury

https://youtu.be/KOXQgraeUr4



7. La radicalisation et ses traitements - Dimension subjectives et cliniques


https://youtu.be/ftt1lJP0hPM

Genèse chapitre 9



Toutefois d'aucun animal tant que son sang maintiendra sa vie vous n'en mangerez.
ou pourquoi les huitres ne sont pas cachères ...


Ikizukuri L’ikizukuri ou ikezukuri (生き作り/活け造りest une forme de préparation du sashimi dans lequel l'animal est servi encore vivant.




 



https://youtu.be/yY1ry3rSZ5Q