Grand film d'Arte sur Marie-Antoinette


Réalisateur : Alain Brunard
France, 2019, 1h46mn
Actrice : Maud Wyler

"Marie-Antoinette, ils ont jugé la reine"


le gars est fou ...



la condition de l'indépendance pour agir, une forme de solitude terrible, la folie d'une certaine façon
comme d'autres personnes dévouées aux autres



Donald Trump : mort d Abu Bakr al Baghdadi 27 octobre2019



U.S. President Donald Trump announced on Sunday morning that Abu Bakr al-Baghdadi, leader of Islamic State, was killed in a U.S. military operation in Syria. “Last night the United States brought the world’s number one terrorist leader to justice,” he said. For more info, please go to https://globalnews.ca/news/6088118/is... Subscribe to Global News Channel HERE: http://bit.ly/20fcXDc Like Global News on Facebook HERE: http://bit.ly/255GMJQ Follow Global News on Twitter HERE: http://bit.ly/1Toz8mt Follow Global News on Instagram HERE: https://bit.ly/2QZaZIB #DonaldTrump #ISIS #USNews #GlobalNews

Sans se réjouir de la chute d'un ennemi, il est permis d'être soulagée par son désarmement définitif.

Le leader du groupe jihadiste s'était réfugié dans ce tunnel creusé pour sa protection avec trois de ses enfants. "Il a déclenché sa veste d'explosifs, se tuant ainsi que les trois enfants", a précisé le chef d'État.
Il est mort "comme un chien", a ajouté le président américain dans un discours télévisé.
"Son corps a été mutilé par l'explosion", a dit Donald Trump. "Le voyou qui a tellement voulu intimider les autres a passé ses derniers moments dans une véritable peur, en totale panique et dans l'effroi, terrifié par les forces américaines qui fondaient sur lui", a-t-il ajouté.
"Il est mort après avoir couru dans un tunnel sans issue, gémissant, pleurant et criant", a-t-il encore relaté.


Save James Younger !

Un garçonnet de 7 ans dont la mère envisage la soumission à un traitement hormonal à partir de 9 ans malgré l'opposition de son père.

Monstrueux projet qui rendrait l'enfant malade pour le reste de sa vie et stérile.

Pour sauver cet enfant : https://savejames.com/


La mécanique infernale du marché exige pour les personnes se sentant d'un autre sexe de leur corps ( tout en percevant leur corps pour ce qu'il est matériellement), des actes qui ne sont que mutilations, empoisonnements et tortures.

Elle nécessite de faire croire au public que le corps matériel ne compte pas, que le sexe n'existe pas, le mot même étant remplacé progressivement, que tout est spirituel, et que le corps matériel doit suivre l'être véritable dans ce qui ne serait que ses décisions.

Elle soutient les intellectuels qui martèlent cette thèse, la même qui permet au passage de passer sur le corps des enfants consentants, et arrive même à récupérer la lutte des intersexes pour, au contraire, ne pas subir ces mutilations/empoisonnements/tortures/ viol, au nom du ... tout est possible, tout est ma décision, je suis ce que je veux être, intersexe compris.

Les deux combats sont en totale opposition, l'un réclamant l'absence d'intervention "médicale", charcurtière plutôt, l'autre la réclamant, mais pas grave, on mélange tout. " C'est mon choix " et c'est emballé.

Il faut dire que c'est du montage tout à fait ingénieux.
Au moins du niveau des statines ... ou de la pilule.

Mais il serait très simple de sortir de l'illusion créée par ces manipulations, au fond assez grossières en elles-mêmes.
Seulement voilà, qui ne rêve pas de réaliser tous ses rêves, qui envisage que la science s'arrêterait de trouver des solutions à tout etc ... ?

elisseievna

Urgence agriculture : halte aux changements brutaux


Comme le montre de manière caractéristique ce reportage, les mesures brutales prises pour imposer aux agriculteurs des changements de méthode de production, sans aucun accompagnement pour leur permettre de le faire de manière supportable économiquement pour eux, sont une véritable forme de spoliation.
La brutalité envers les agriculteurs est inadmissible.
Il s'agit de la même forme de brutalité d'ailleurs que celle visant les propriétaires de voitures relativement anciennes : des interdits insupportables économiquement sont imposés.
Dans les deux cas, les plus vulnérables sont un peu plus écrasés, sous prétexte de préoccupations certes louables, mais qu'ils ne doivent pas supporter seuls et immédiatement.
Pour l'agriculture l'aberration est encore plus flagrante, puisque les changements de méthode prennent souvent des années et des années avant d'avoir des résultats complets.

Elisseievna

Voile : article du CERF et de Anne Zelensky sur le voile en 2003

rien n'a changé sauf en pire


Article du CERF et de Anne Zelensky en 2003

Paru dans " Le Monde" du 29 mai 2003 :  


LAICARDES,  PUISQUE FEMINISTES


La question du voile islamique qui réapparaît dans le débat, inquiète depuis longtemps les féministes. 
Les jeunes filles ou femmes le portent au nom d’une liberté, celle d’exercer leur religion. Le port du voile n’est pas qu’un signe d’appartenance à une religion. Il symbolise la place de la femme dans l’islam tel que le lit l’islamisme.  Cette place est dans l’ombre, la relégation, la soumission à l’homme. Que des femmes le revendiquent ne change rien au sens qui l’affecte. Il n’est plus à prouver que les dominé(e)s sont les plus fervents supporters de leur mise sous tutelle. Il n’est plus sûre oppression que l’auto oppression. Mais les jeunes filles qui s’accrochent à leur voile, ne veulent pas pour autant renoncer aux bienfaits d’un état laïc et officiellement égalitaire.

Or c’est là que réside le nœud du problème. La France est une nation qui respecte deux principes : la laïcité, qui suppose la séparation du religieux et du politique, et l’égalité des sexes. Ces principes sont l’aboutissement de longues luttes, qui tout au long de notre histoire, ont tenté de donner le pas à la loi humaine sur la loi divine et de faire triompher la raison sur la foi. Le droit français s’est construit au cours des siècles, depuis les lois fondamentales du Royaume et les parlements, sur la conciliation et l’équilibrage entre des libertés contradictoires. La laïcité suppose un espace public neutre, libre de toute croyance religieuse, où évoluent des citoyens soumis au même traitement,  qui partagent des droits, des devoirs communs et un bien commun, qui les placent au delà des différences discriminantes .
Tant que le port du voile restait dans la sphère de l’intime conviction personnelle, il ne contrevenait pas aux principes qui gouvernent la France. Chacun, chacune est libre en effet de croire en son for intérieur en un dieu, de penser que les femmes seraient des êtres inférieurs, qu’il faut voiler pour éviter aux hommes la tentation, qu’on peut marier de force, lapider si elles sont adultères. C’est cela aussi la liberté de penser.  Afficher ce symbole dans l’espace public, régi par les principes de laïcité et d’égalité des sexes, marque une remise en cause de ces principes. On peut encore autoriser un tel affichage au nom de la liberté d’expression. Mais à condition qu’il ne soit pas l’instrument insidieux d’un prosélytisme intégriste, qui range les femmes en deux camps :  soumises ou putes.  Là où commence la violence sociale, morale ou physique contre les femmes qui ne portent pas le voile, doit s’arrêter la liberté de le porter.

Comment en sommes nous arrivés à douter de ce qui fait la structure et la fierté de notre démocratie ? L’affaire du voile est un symptôme, parmi d’autres de la grande confusion qui règne sur les esprits et des régressions à l’œuvre. La régression a lieu sous l’effet conjugué d’un individualisme mal compris, et d’un complexe d’ex-colonisateur.
L’individualisme : le refus crispé de toute norme, qui renvoie à la phobie du moule, conduit à rejeter toute limite, au prétexte qu’elle brimerait La «liberté ».Chacun est « libre » dans notre système libéralo-libertaire. Libre tout seul ? Toutes ces libertés additionnées, ça donne quoi ? La grande chienlit ? Ou la prévalence de la liberté de certains sur les autres ? Ainsi, nous avons eu abondamment droit, nous les féministes, aux brames indignés de la gent publicitaire et médiatique sur les atteintes à la « Liberté d’expression », dès que nous prétendions faire entendre notre son de cloche sur les débordements des représentations sexistes. Ces indignations hypocrites  protégent en fait les intérêts de ceux qui remplissent leurs tiroirs caisses avec ces images. Idem pour  la « liberté » supposée de porter le voile : qui sert elle en réalité ? Un voile peut cacher une barbe…
Mais pas touche à mon « droit à la différence » ! Dans notre société post coloniale, travaillée par une culpabilité mal assumée, la phobie d’être accusé de racisme par « refus de l’autre » conduit à la sacralisation irraisonnée de la différence. Nous vivons ainsi sous la coupe d’une bien-pensance héritée des réflexes de « gauche », dont même la droite est victime. Voilà comment, au nom du respect des coutumes, on nous a fait honte quand nous avons décidé de dénoncer l’excision et de porter devant la justice les cas d’excision. De cet état d’esprit apeuré qui se réfugie dans une tolérance tous azimuts, les islamistes jouent à fond, sans état d’âme.
Le drame est, qu’en réalité, cette bien-pensance là est un véritable racisme, qui ne se voit plus, mais qui survit et se réincarne dans l’antiracisme apparent du « droit à la différence ». Le bigotisme islamiste dont l’équivalent chrétien nous indignerait, c’est « bon pour les maghrébin-es »...

Il est vrai en un sens que le voile n’est qu’un épiphénomène : il  n’est que la partie émergée de l’iceberg. L’iceberg, c’est la politique de mainmise des « réseaux d’Allah » sur les populations issues de l’immigration, et en particulier sur les jeunes. Grâce à leurs moyens financiers,  ils offrent soutien scolaire, aide aux familles en difficulté, persuadent les élus que les jeunes islamisés seront moins délinquants…
Ne pas abandonner nos jeunes à un endoctrinement aussi mortifère devrait être considéré comme une priorité, un devoir « sacré » de l’Etat. Mais il laisse faire, justifié d’avance par les idées de respect des différences et de libertés absolues…

Les obscurantismes ont la vie dure. Mais ne nous laissons pas tirer insidieusement en arrière : les religions doivent être soumises à la LOI, donc au principe de l’égalité  des sexes. Evidemment, nous sommes laïcardes, puisque féministes.

En pratique, nous demandons :
a)  - l’interdiction du voile dans les lieux d’enseignement et de vie commune (école, fac, entreprise, administration),
- si les agressions envers les femmes non voilées se perpétuaient : l’interdiction du voile dans la rue,
- d’une façon générale, l’application la plus stricte de la loi de 1905,
b) - la fin de l’enseignement des religions  hors des cours d’histoire et de philosophie,
- un enseignement des principes du droit des libertés publiques et de leurs bornes,
- un enseignement sur les discriminations : sexisme, antisémitisme, racisme, homo-lesbo-phobie.





Anne Zelensky, présidente de la Ligue du Droit des Femmes, 
Anne Vigerie, du Cercle d’étude de réformes féministes.  http://www.c-e-r-f.org/


Douglas Murray about The Madness of Crowds

Douglas Murray : suicide européen interview 2019

Annie Lacroix-Riz : "Le Conseil National de la Résistance"

la deuxième guerre sous un angle marxiste  
Conférence donnée à Saint-Maximin (60), le 15 novembre 2013

Pétition musulmane contre le voile : désinformation encore ...


Pétition mulsulmane contre le voile : désinformation encore ...

Marianne publie le 22 octobre une pétition signée par 100 musulman-e- pour dénoncer le port du voile comme sexiste, et rappeler que tous les musulmans n'y sont pas favorables.

Mais le texte s'achève sur une désinformation : le port du voile est selon les signataires, un  " réflexe  plus identaire que religieux ". 

Ne confondez plus CES musulmans orthodoxes, qui prônent le sexisme par le port du voile, réflexe bien plus identitaire que religieux, avec tous LES musulmans."

Cette phrase est pure désinformation. 
J'ai montré il y a plus de 10 ans les aspects religieux du port du voile en tant que contribution au combat pour l'imposition de la loi islamique, qui est un devoir religieux, le plus important des devoirs religieux après celui de ne croire qu'en la divinité unique et son messager. http://elisseievna.blogspot.com/2008/10/droit-musuman-voile-et-jihad-judiciaire.html

Nombre d'autres militants et savants l'avaient expliqué, voir les livres de Chardortt Djavann en particulier en français, Ayaan Hirsi Ali etc.

23/10/2019


Elisseievna

Empereur du Japon

Fleurs





Gastro entérite : saleté écoeurante responsable



Le judaisme exige que l'on se lave les mains avant de manger. Basique, élémentaire ...
Les maladies dues à la transmission par les mains des microbes intestinaux ne devraient pas survenir. Se laver les mains après avoir touché son corps ou des objets contaminés est la base. Transmettre ses microbes fécaux à d'autres ne doit pas être.
La gastro entérite n'est pas une épidémie, mais la manifestation de la saleté des habitants et de leur négligence envers les autres.


 Le lavage des mains, un allié contre la gastro-entérite Anne Lefèvre-Balleydier 04/11/2017 

80 % des microbes se transmettent par les mains. En clair, comme le soulignait il y a peu un message de l’INPES (désormais intégré à l’Agence nationale de santé publique): «Il faut se laver les mains régulièrement, et notamment à certains moments considérés comme ‘‘essentiels’’: après être allé aux toilettes, avant de préparer les repas, de manger ou de s’occuper des enfants, après avoir été en contact avec une personne malade…»
Medecin de santé publique et d'hygiène au CHU de Bordeaux Pierre Parneix, "Quand vous regardez le nombre de gens qui sortent des toilettes sans se laver les mains... "Selon une enquête de Win Gallup International publiée en 2015, près d'un Français sur deux ne se laverait effectivement pas les mains après avoir fait ses besoins. (Charlotte Anglade 
Elisseievna

La Russie empêche la relance de la guerre entre Turques et Kurdes et Syriens


Des fauteurs de guerre en Occident semblent s'amuser à trouver au Moyen Orient des peuples qui seraient des "petits saints" et d'autres populations qui seraient des monstres par définition, ou des terroristes qu'il faudrait tuer là bas pour les empêcher d'agir ici ...

Objectivement l'Occident a sans doute un intérêt qui n'a rien de noble à intervenir et diviser là bas.
Individuellement les va-t-en-guerre soignent leur égo et leur renommée personnels mais certainement pas la protection les autres.

Les kurdes ont allègrement participé au génocide arméniens en tant que musulmans.
Les divisions dans la région sont un combat entre "nationalités" musulmanes, et rien d'autre.

La Russie a eu à affronter de nombreuses situations de ce type à la fin de l'URSS, lorsque la fédération a quasiment éclaté entre les différentes nationalités.
Elle a le plus souvent tenté et réussi à limiter les affrontements armés, ce qui nécessitait un minimum de reconnaissance des besoins et droits de chacune des populations en cause.
Visiblement, Poutine et Erdogan tentent d'éviter l'inflammation du conflit.

A part des va-t-en guerre occidentaux, (qui ne sont bien sur pas eux-mêmes des volontaires armées, faut quand même pas plaisanter avec sa petite santé n'est ce pas ...)  qui pourrait s'en plaindre ?




Non à la Corrida et encore moins pour les mineurs ...


Une tribune dans le Figaro du 17 octobre, signées par divers personnalités dont certains signataires de la pétition " Touche pas à ma pute", demande que la corrida soit visible par les mineurs parce qu'elle serait un " Art ".
https://drive.google.com/file/d/1RBQ2O-TzOXyiv9Zm_CXWixCNLKf5vfmp/view

Non, la corrida n'est pas un art mais une perversité, le spectacle de la lente mise à mort d'une bête terrorisée .

Dans le judaisme, les races cachères sont uniquement celles dont le sang peut d'écouler en masse du cerveau, dès que la lame fine comme un rasoir, vérifiée a chaque fois par le sacrificateur, est passée d un seul mouvement si vite que l'animal perd conscience avant d avoir senti la lame ...

Regardez et arrêtez cela sans délai :


Les français

Les français ont le droit d.etre défendus par un juif berbère condamné et par une marocaine sous garde armée 24h sur 24.
Non, parce que les français qui veulent se défendre tous seuls tout de même on ne va pas accepter cela, alors que le français n.est pas un groupe identifiable comme pouvant être victime de racisme et alors que se revendiquer français alors que c.est un groupe dominant est par essence raciste et essentialiste.
...
CQFD
Ce sont des français qui le disent ....
Personnellement, tous mes ascendants venant de(s) Russie(s), j'ai de plus en plus tendance à me désintéresser de l'avenir des Français : qu'ils choisissent, s'ils veulent se suicider, s'ils veulent que leurs enfants soient minoritaires et partagent avec les enfants d'immigrés les problèmes de l'islam, grand bien leur fasse.
Pour ma part, je pense qu'il est du devoir de tous les adultes de notre génération, d'éviter, comme dit Wafa Sultan, que les problèmes posés par l'islam ne pèsent sur les générations suivantes. Les autres problèmes, tout aussi majeurs car l'islam est loin d'être le seul, bien sur aussi.



Dépistage du cancer du sein et problèmes ...

1 Dr Cecile Bour
 2 Dr Gérard Delepine

Annie Lacroix-Riz : nouveau livre sur la "non épuration"

1

2

Mondes séfarades, l'histoire occultée

http://www.akadem.org/sommaire/cours/mondes-sefarades-l-histoire-occultee-08-10-2019-114589_11.php

Conférence de Shmuel Trigano

Lions lionceauxticides

Sibérie ...


Vente des arbres et désastres écologiques en Sibérie :

https://www.arte.tv/fr/videos/030273-729-A/arte-reportage/

 Comme le montre le reportage, les Sibériens déboisent et vendent le bois, d'où des inondations, que le reportage impute rapidement au climat seul.


 Chat et bébé

 

Crétinerie « révolutionnaire juive » dans le mouvement feministe




Une féministe d.afrique du nord, athée, anticolonialiste, anti islam et anti immigration, fille de combattants pour l.independance de l.Algerie, me donne le témoignage suivant. Je l.appellerai Julie.

Il y plus de 10 ans, une copine féministe tendance révolutionnaire juive d.origine d.europe centrale ( je l.appellerai Laura) a affirmé à Julie 1) qu.apres la guerre les juifs ont tout fait pour faire venir des musulmans en Europe pour ne plus se trouver seuls face aux chretiens 2) qu.elle , Julie, était raciste anti musulmans.
Julie m.a expliqué qu .elle a pensé alors «  vous êtes fous ils vont tous vous egorger ! » mais elle était  tellement sous le choc qu.elle n.a rien dit.

Laura a joué et joue un rôle important dans le mouvement feministe, les tortures et assassinats de juifs ici ne l.ont pas fait changer d’un iota, la curiosité ne l.etouffe pas et elle se fait une vertu de ne meme pas écouter ou lire.
L.angoisse de Julie de voir débouler ici en masse les machos fachos de l.islam qu.elle a fuit en émigrant d.afrique du Nord, Laura n.en a rien a cirer.
Vous avez dit SororitE ? J.t.en ficherai .. Laura préfère son cinéma pseudo révolutionnaire et entraîner le mouvement féministe dedans.

Julie est de gauche, elle a tenté depuis des décennies d.expliquer aux gens de gauche d..Algérie puis de France , que le capitalisme a toujours utilisé les fascismes et donc utilise l.islam qui est un fascisme.
C.est tellement évident, et cela devrait frapper tous les gens de gauche.

Mais non, car entre les carriéristes et ceux qui veulent bien militer pour un peu de célébrité mais sans trop d.enquiquinements ...

Purée que de temps perdu a militer avec des imbéciles heureux suicidaires, et qui deviennent méchants quand on les mets devant des problèmes réels qui bousculent leurs radotages et illusions et les obligeraient à combattre vraiment.

Anne Marie Delcambre sur la Fatiha

Rappel : Anne-Marie Delcambre ne voulait pas que ce qu'elle dit sur les textes de l'islam soit compris comme une accusation contre les musulmans en général, telle était sa volonté qu'elle m'a personnellement répétée.

" Moi je diabolise les textes , les hommes n'ont rien à voir "

A force de voir ses propos compris comme une attaque contre les musulmans, elle a fini par quasiment renoncer à s'exprimer.

Pour ma part, je répète que CHAQUE personne a SA relation personnelle avec les textes ; et dire le sens des textes, n'est pas dire que les personnes en relation avec ses textes, auraient une conduite et un état d'esprit qui serait - à supposer que ce soit possible - une sorte de décalque exacte de la vision et de la conduite prescrite par la loi écrite.

Un procureur a lancé une fois à une personne critiquant l'islam qu'elle critique forcément les musulmans dire que le communisme est assassin signifierait forcément que les communistes sont assassins. Double sottise : car l'islam n'est pas un parti, et que même dans un parti, si l'adhésion fut à mon sens criminel lors de la pire virulence de ces régimes, les individus ont pu croire à un "communisme à visage humain" vouloir réformer le parti etc.

TOUTES les idéologies toxiques doivent être démontées intellectuellement, expliquées au public.
Les cacher est mensonge. Prétendre qu'elles seraient trop "compliquées" et que l'on ne peut pas les comprendre est une tromperie minable de parfois érudits dévoyés, bouffis d'orgueil et pervertis par la soif de pouvoir.
LE MENSONGE est meurtrier, meurtrier de l'esprit, méprisant, il n'est qu'un outil de manipulateurs arrogants et d'escrocs.

Les pratiques pluri quotidiennes de l'islam sont un enseignement frénétique de la haine envers les non musulmans, les ouvrages et prêches qui l'expliquent clairement en français sont des plus répandus, et tous ceux qui depuis des décennies vont jusqu'à refuser de les regarder manquent à tous leurs devoirs, pour le moins.

Tous ceux qui font profession de protéger leurs concitoyens de la violence, et qui laissent se répandre l'enseignement de l'islam sans contradiction, et refusent de s'informer sur son contenu, sont complices donc coupables des assassinats, tortures et viol commis par les criminels agissant au nom de l'islam en se réclamant de ses préceptes clairs dans les textes. 



 

L'annonce faite à la Nation

L'annonce faite à la Nation



La Nation française est un peuple qui ne cesse de rappeler majoritairement qu'il se définit par des "valeurs républicaines".

La loi islamique est aux antipodes dédites valeurs.

Voilà la Nation française prévenue, avec suffisamment de flou pour pouvoir nier l'avertissement "en même temps".

La loi islamique est celle qui remplace la constitution par le coran ... meuh non, le voile ne signifie pas l'adhésion à cette loi, le voile est l'emblème de l'adhésion à la laicité.

La loi islamique est celle qui remplace l'égalité par l'infériorité des femmes en dignité et en droit ... meuh non, le voile signifie au contraire la dignité et la liberté des femmes.

La loi islamique est celle qui remplace l'antiracisme par la haine des juifs, meuh non, seulement des juifs qui disent "l'an prochain à Jérusalem", ces monstres sanguinaires pires que les nazis, vrais ennemis de la Nation.

Etc, etc ...
Le voile est donc si français ...
Qui pourra encore être cru s'il dit le contraire ?

Quel amusement et quel sourire.

Quel police osera faire enlever le voile quand la moindre intervention se traduit par des émeutes, face à des pompiers et policiers sans moyen et punis s'ils les utilisent, sauf contre des gilets jaunes ...

Quel amusement et quel sourire.

La loi islamique qualifie de "frères" tous les musulman-e-s, ils ont tous selon cette doctrine, reconnue par la constitution des Etats musulmans, une Nation.

Il n'y a aucune raison, lorsque l'on souhaite la paix civile, d'accueillir actuellement des masses musulmanes qui peuvent parfaitement se réfugier dans d'autres pays musulmans, dont nombres sont richissimes en devises, matières premières et territoires.

Il n'y a donc aucun obstacle réel à la déchéance de nationalité des personnes commettant des infractions en alléguant leur foi ou manifestement conformes aux prescriptions de cette loi.

Je pense exactement le contraire de Julien Rochedy : ce qui protègera la population française "européenne" - et également au mieux les relations pacifiques avec les pays aujourd'hui musulmans et les populations d'origine immigrées - ce sont bien les valeurs et non l'identité.

La valeur primordiale doit être la protection des personnes, l'identité peut être un outil au service de cette valeur, dans cet usage, elle doit être reconnue et sa valeur reconnue. Sacralisée pour elle-même, l'identité devient souvent prétexte à des massacres.


 elisseievna

20 octobre 2019



On y courre ...

Gérard Collomb : « Aujourd’hui on vit côte à côte... Je crains que demain on vive face à face »








La réponse du berger à la bergère ...
La chanson des Brigandes fait écho à la pancarte de la "française musulmane" voilée, qui s'affirme chez elle
charmante ambiance ...

les brigandes parlent bel et bien de se qui se passe aujourd'hui, des personnes qui de plus en plus ne peuvent se supporter, la France ne peut supporter la charia qu'en renonçant à la culture française, les français européens d'origine devenant minoritaires d'ici quelques décennies,
nombre de français sont d'accord avec ce projet, mais je doute qu'ils en comprennent les conséquences,
la vie sous un pouvoir islamique dans, en plus, un univers dominé par des pouvoirs détenant les capitaux et l'informatique, peut etre une horreur pour les plus faibles, pour ma part, j'espère la sortie de l'islam, mais elle ne viendra que de l'intérieur des pays islamisés, car ici, presque tout le monde se fiche de finir comme des chiens soumis à la loi de la lâcheté, que tous ou presque préfèrent,

je rappelle que dans les années 70/80, quand les premières revendications de lieux de prière à l'usine ont surgi, ce sont les syndicats d'ici qui les soutenaient et les syndicats d'algérie qui s'y opposaient ...

 le rôle des intellectuels actuels, qui récupèrent tous les minoritaires, les plus faibles, pour en faire des agents au service du capitalisme/islam, est ignoble, ces plumes vendues, traitresses, il suffit le plus souvent de voir leur visage mou ou animé de haine folle, pour comprendre leur cynisme, une vraie déchéance

de son côté l'Eglise brille par l'oubli de l'humilité des clercs, qui se laissent tenter par la vanité du mensonge et de la manipulation, la vanité des fausses subtilités érudites qui prétexte de la complexité pour interdire de voir les informations essentielles et vitales pour les plus faibles, dont ils se foutent à l'évidence

 

Kurdes génocidaires des Arméniens et amis de BHL ....................



Les Kurdes ont participé joyeusement au massacre de leurs voisins Arméniens, au nom du jihad et en engrangeant le butin.

Sympa les nouveaux petits saints musulmans de BHL , auparavant ami l'Izetbégovic qui explique dans son "Manifeste islamique" qu'il faut se lancer l'assaut du pouvoir lorsque l'on est assez fort ...

Plus que marre de la duperie de la communauté juive par ces mégalomanes.



Anne Andlauer
dimanche 12 avril 2015

Le fantôme du génocide arménien hante les Kurdes
En 1915, plus d’un million d’Arméniens ont été déportés et exécutés en quelques mois, sur ordre du gouvernement des Jeunes-Turcs. Un siècle après, le génocide est toujours nié par la République de Turquie… mais dans les régions orientales de l’Anatolie, sur les principaux sites des massacres, la mémoire reste vive

En 1914, quelque 60 000 Arméniens vivaient à Diyarbakir. «C’est un lieu symbolique du génocide car il abritait une population hétérogène – 30% d’Arméniens, des Kurdes, des Syriaques, des Turkmènes… – mais aussi à cause du Dr Resit, gouverneur en 1915. Dans un télégramme, ce Dr Resit se félicitait d’avoir «réglé le sort» de 160 000 Arméniens. Les convois de déportés passaient en effet par Diyarbakir, avant d’être envoyés à Deir ez-Zor, en Syrie», explique Adnan Celik, doctorant à l’Ecole des hautes études en sciences sociales de Paris.
Adnan Celik, dont la grand-mère était une autre de ces bavfilleh (mot kurde désignant les Arméniens islamisés), vient de publier un ouvrage sur la mémoire du génocide chez les Kurdes de Diyarbakir. «L’absence des Arméniens, ici, c’est un deuil infini. Les gens racontent des anecdotes d’une violence inouïe dans les moindres détails, comme si cela s’était produit hier», s’étonne-t-il.
Le jeune anthropologue s’arrête sur le rôle du mouvement politique kurde, qui, «depuis ses débuts, remet en cause l’histoire officielle, parle du génocide et du rôle des Kurdes dans ce génocide». Aussi enthousiaste et zélé fût-il, sans doute le Dr Resit n’aurait-il pas pu applaudir la mort de 160 000 Arméniens sans l’aide de plusieurs grandes familles de Diyarbakir, sans le concours actif de nombreux chefs de tribu kurdes. Ces hommes à qui on promettait – et qui ont souvent obtenu – tel champ ou telle maison après l’exécution du propriétaire arménien. Ces musulmans à qui on garantissait le paradis pour sept chrétiens passés au fil de l’épée. «Ne faisons pas d’anachronisme, prévient Adnan Celik. En 1915, les revendications nationalistes n’existaient pas encore chez les Kurdes de la région. Ceux qui ont participé au génocide l’ont souvent fait en tant que musulmans, contre des infidèles non musulmans.»

L'éventail de Lady Windermere d'Oscar Wilde

Mères, filles ...

Une figure de mère magnifique, et le drame des femmes dans un siècle sexiste.

Version française

https://www.ina.fr/video/CPF86614161/l-eventail-de-lady-windermere-video.html


Production
Producteur ou co-producteur
RADIODIFFUSION TELEVISION FRANCAISE
Générique
Réalisateur
Auteur de l'oeuvre pré-existante
Créateur de costume
Décorateur
Illustrateur sonore
Directeur de la photo
Interprète

L'Eventail de Lady Windermere

video 29 juil. 1961 301 vues 01h 33min 02s
Pièce de théâtre en quatre actes d'Oscar Wilde, créée en1892 au St James's Theatre de Londres, publiée en 1893 et mise en scène par François Gir pour la télévision dans la traduction et l'adaptation de Margaret Edmunds.Cette comédie est une satire acerbe de la haute société victorienne, puissante et fermée. La pièce se situe à Londres, à la fin du XIXe siècle, dans l'hôtel particulier de Lord et Lady Windermere. Le couple vit une union sans nuage, dans une confiance réciproque, jusqu'au jour où Lady Windermere, à l'esprit droit et noble, apprend par d'insidieux ragots, que son mari entretiendrait une certaine Madame Erlynne.Cette aristocrate, avait quitté mari et enfant, vingt ans auparavant pour mener une vie agitée sur le continent. De retour à Londres, sous un faux nom, elle tente de se faire admettre de nouveau dans la haute société qu'elle avait scandalisée jadis. Refusant de croire à ces odieux commérages, Lady Windermere est cependant troublée devant des preuves apparemment irréfutables et pour se venger, elle se précipite chez Lord Darlington, un ami de la famille qui la courtise. Elle est sauvée de l'irréparable par Mrs Erlynne elle-même, en réalité la mère de Lady Windermere. Alors qu'on la croyait morte, ayant vécu autrefois le drame que vit aujourd'hui sa fille, elle persuade la jeune femme repentante de regagner son foyer. Quand on retrouve l'éventail de Lady Windermere chez Lord Darlington, elle n'hésite pas à s'accuser pour sauver sa fille, puis sans lui révéler son identité, elle s'éloigne pour toujours.
























Version Lubitsch
1

2
   

Mécanisme de la tyrannie conjugale ...



Un monde de cruauté, la réduction progressive des victimes à l'apathie et l'impuissance, ce documentaire explique pourquoi les victimes ne partent pas, ce qui leur est fréquemment et injustement reproché



1
 
 2
 

Les enfants pauvres en Suisse

1_
 2 _
 3-

SNCF : je soutiens les cheminots



Les cheminots n'ont que ce moyen d'expression pour défendre les droits des utilisateurs de train pour leur travail de voyager dans des conditions de sécurité, qui trop souvent ne sont pas assurées aujourd'hui et risquent de se détériorer encore avec des décisions managériales faisant passer les profits et pseudo économies avant tout.





Soutien à nos camarades cheminots qui ne font qu’exercer légitimement leur droit de retrait suite à 1 accident grave. À force de réduire les effectifs la #SNCF met en danger les usagers. Les cheminots sont mobilisés pr l’intérêt général ! Il faut embaucher pr la sécurité de tous



CONFLIT - Après un accident de TER qui a fait 11 blessés dans les Ardennes, des cheminots ont fait valoir leur droit de retrait, entraînant de nombreuses perturbations. Les syndicats dénoncent la disparition des contrôleurs dans les trains régionaux qui provoquerait, selon eux, un risque supplémentaire en cas d'accident ou d'incivilité dans les trains.

'arrêt de travail sans préavis des cheminots fait suite à un accident qui s'est produit mercredi à 16h15 en Champagne-Ardennes. Un TER a percuté un convoi routier exceptionnel coincé sur un passage à niveau, faisant plusieurs blessés dont le conducteur du train, selon une porte-parole de la SNCF. La préfecture des Ardennes indique qu'il y a eu "onze blessés", dont certains hospitalisés à Charleville-Mézières. La salle des fêtes de Boulzicourt a été ouverte pour accueillir les 70 passagers du train, avant que des bus et des taxis ne les acheminent à leur destination, indique France Bleu.
Le conducteur, légèrement blessé à la jambe et choqué, "a dû porter secours aux passagers car c'était le seul agent SNCF à bord !", a déploré dans un communiqué SUD-Rail. Afin d'éviter un sur-accident, il a notamment mis en place un dispositif de sécurité sur les voies et marché 1,5 km pour ce faire. 
Qu'est ce que cet "Equipement agent seul" qui suscite la colère des syndicats ?
"Le droit de retrait, c'est un droit des travailleurs pour dire : 'attention il se passe quelque chose de grave'", a défendu le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez, interrogé sur Europe 1. "On a évité un drame parce qu'il y a un conducteur consciencieux, attaché au service public ferroviaire, qui a bossé. Mais on ne peut pas continuer comme ça", a-t-il prévenu.
Plusieurs syndicats de cheminots - SUD-Rail, la CGT-Cheminots, FO-Cheminots et la Fgaac-CFDT - contestent le mode d'exploitation "équipement agent seul" (EAS), qui permet de faire circuler des trains sans contrôleur. Mis en place depuis de nombreuses années en Ile-de-France sur les RER, il reporte sur le conducteur le contrôle de fermeture des portes. Dans les TER, où l'EAS a commencé a être mis en place il y a près de 5 ans et concerne désormais les 3/4 d'entre eux, une caméra permet au conducteur de vérifier la bonne fermeture des portes. 
Pour les cheminots qui ont exercé ce droit de retrait, ce fonctionnement entraîne des risques de sécurité pour les voyageurs en cas d'accident mais aussi en cas d'incivilités. "On voit exploser le nombre d'incivilités, d'agressions physiques dans ces TER car il n'y a personne (pour contrôler)", se désole Bérenger Cernon, secrétaire général CGT Cheminots sur LCI.  
Autre élément de protestation : la suppression, à partir du 15 décembre, de postes d'agents sur les quais.  "Il est d'ailleurs prévu que le 15 décembre, la direction généralise ce type de circulation. Elle souhaite aussi supprimer les agents d'escale, qui donnent aujourd'hui l'autorisation de départ des trains en gare, et confier aussi cette responsabilité au conducteur", a affirmé sur France Bleu le secrétaire général CGT Cheminots de Metz Jean Riconneau.