Urgence agriculture : halte aux changements brutaux


Comme le montre de manière caractéristique ce reportage, les mesures brutales prises pour imposer aux agriculteurs des changements de méthode de production, sans aucun accompagnement pour leur permettre de le faire de manière supportable économiquement pour eux, sont une véritable forme de spoliation.
La brutalité envers les agriculteurs est inadmissible.
Il s'agit de la même forme de brutalité d'ailleurs que celle visant les propriétaires de voitures relativement anciennes : des interdits insupportables économiquement sont imposés.
Dans les deux cas, les plus vulnérables sont un peu plus écrasés, sous prétexte de préoccupations certes louables, mais qu'ils ne doivent pas supporter seuls et immédiatement.
Pour l'agriculture l'aberration est encore plus flagrante, puisque les changements de méthode prennent souvent des années et des années avant d'avoir des résultats complets.

Elisseievna

Aucun commentaire: