IVG contraception : reportages récents

Qu'est ce qui amène des femmes à refuser un enfant au point de mettre leur propre vie en danger ... là est la question. Réprimer l' avortement ou le rendre plus dangereux ne fera qu'augmenter les morts. Si l'on veut éviter la mort, il faut rendre la vie possible, que les femmes concernées la voient comme possible, et si la loi y peut quelque chose ce n'est que par des mesures qui aident les femmes, les mères comme celles qui ne veulent pas l'être ou pas à ce moment là, et non des lois qui les maltraitent.

 Extrait docu sur l'avortement de Régis Sauder


Joelle Brunerie-Kauffmann :   (transcription, cf vidéo 3)

"Je pense que même les femmes elles-mêmes ne sont pas convaincues de cette liberté  qui leur est donnée, c’est quelque chose de très lourd à porter pour elles, malgré tout, cette liberté. Pouvoir décider je pense que c’est quelque chose de plus compliqué pour elles que ce que l’on avait pensé au départ. Quand on a obtenu la loi, on a eu l’impression que tout allait tomber, toutes les culpabilités, et c’est pas vrai, aujourd’hui les femmes elles-mêmes, sont encore très culpabilisées de ce qui leur arrive et de ce qu’elles vont nous demander, elles s’excusent toujours ,  c’est vrai que les choses n’évoluent pas, il y a certainement quelque chose de très psychanalytique, quelque chose de très profond je pense qui est de la vie des femmes et de la vie des gens qui reste encore très tabou.
Il faut absolument re-raconter ça.  J’ai un peu l’impression d’être l’ancienne combattante, quand je suis à l’hopital et que j’explique aux étudiants et que je raconte ce que c’était, il faut sans arrêt raconter ce que c’était. Quand ils regardent dans le bassin et ils disent « ho lala c’est dégoutant un œuf , un œuf de six semaines, mais je leur dis : moi j’ai travaillé à l’hopital Beaujon en 1967, elles se mettaient des sondes entre les femmes, elles avortaient de fœtus qui criaient dans les bassins, attends ! elles mourraient d’hémorragie dans les toilettes, si on les avaient laissées faire. Il faut dire tout ce qui touche au corps, je veux dire si on ne peut plus parler là, ni de la sueur, ni de choses qui sont sales, non ! Il faut parler de cela, il faut parler de ce que l’on a vu, i lfaut parler des caillots, il faut parler de la souffrance, il faut parler de la fièvre, il faut parler des hurlements, d’être médecin de garde, quand dans les années 60, on était appelés la nuit, on voyait des fœtus par terre ! je veux dire moi j’ai vu ça, je veux dire faut raconter ça, alors moi je raconte ça aux étudiants. Je leur dis attendez, c’est dégoutant un avortement là tout propre avec une petite canule septioque et un petit aspirateur tout propre là ? je dis, c’est pas du tout dégoutant ça, il faut se souvenir de ce que c’était, bien sur que c’est important. Alors on a l’air un peu d’anciens combattants, au bout d’un moment. Mais il faut le raconter, c’est que les femmes elles avortaient quoi qu’il arrive, on leur disait « vous risquer de mourrir » et ben tant pis, elles risquaient de mourir, elles ne voulaient pas de cet enfant là, et ça c’est une chose qu’il faut toujours, toujours rappeler, c’est les femmes qui ne veulent pas d’un enfant, elles l’ont pas."

nb: la fièvre, les hurlements, ce sont ceux des femmes qui mourraient de septicémie et autres après un avortement.

Avortement, une liberté fragile
un documentaire de Régis Sauder 
2004 – 52’ – VM Group , Film Avenir, France 5 
avec la participation du CNC 

« Trente ans après le vote de la loi Veil permettant aux femmes de pratiquer une IVG, nombreuses sont celles qui ont des difficultés dans l’exercice de cette liberté.
J’ai rencontré des femmes, médecins, conseillères conjugales au mouvement français pour le planning familial, sages-femmes, qui accompagnent celles qui veulent interrompre une grossesse. Dans leur pratique, elles perçoivent les attaques pernicieuses au droit de la femme à disposer de son corps.
Ce documentaire est un signal d’alarme, parce qu’une liberté fondamentale des femmes est en danger… 


 
Extrait docu sur l'avortement de Régis Sauder... par rue89
Extrait docu sur l'avortement de Régis Sauder... par rue89
Extrait docu sur l'avortement de Régis Sauder... par rue89



 Pass Contraception pour diminuer le nombre d'IVG
Pass Contraception pour diminuer le nombre d'IVG... par telessonne


Le planning familial
 


Le planning familial par essentielsantetv
Interview au planning familial par bloody_paradise


Faut il rendre la pilule gratuite et anonyme? (Strasbourg)
Faut il rendre la pilule gratuite et anonyme... par Alsace20

 Pour une contraception 100% gratuite
Pour une contraception 100% gratuite par GrandLilleTv


 Contraception : la pilule 3e génération ne sera plus remboursée
Contraception : la pilule 3e génération ne sera... par BFMTV

Article sur l'avortement et l' ONU
http://susaufeminicides.blogspot.fr/2011/08/avortement-medicalise-droit-de.html

Aucun commentaire: