De Lesquen diffame le judaisme

Henri de Lesquen affirme que le judaisme est un racisme, parce qu'il se transmet par la mère.
Mensonge par omission.
Le judaisme se transmet aussi par conversion au judaisme. Ce que les rabbins ont toujours aidé les volontaires à faire.
Il y des juifs de toutes les "races" de l'espèce humaine.
Henri de Lesquen affirme que la prétention des juifs à la supériorité de la loi juive ou des juifs qui seraient réellement observants ( à supposer qu'il y en ait ...) serait du racisme.
Tromperie là encore.
La loi n'est pas affaire de gènes mais d'esprit, et l'esprit n'a ni sexe ni race.
A supposer que la loi juive soit supérieure, toute personne décidant de l'observer et de devenir "un bon juif" s'élève par là, quelle que soit sa "race".
Les rabbins ont toujours enseigné de plus qu'il y avait des " Justes" parmi les nations (pas seulement au sens restreint de sauveurs de juifs, mais au sens d'hommes ou femmes ayant une conduite conforme à la volonté divine,  de presque "Saints"), qui n'étaient pas juifs, et qui pouvaient être plus justes et élevés que des juifs plus ou moins "mauvais juifs".
 Henri de Lesquen diffame le judaisme par ces mensonges et confusion grossières. Il pourrait très bien se renseigner sur ce que le judaisme enseigne réellement mais il préfère ses ignorances qui l'entretiennent dans son arrogant dégoût, répété sur l'antenne de plus en plus obsessionnellement. La complaisance dans la détestation rend bête.

 http://youtu.be/y4n_Iya7YBc

Aucun commentaire: