Pie XII, François et les hitler



Le Pape Pie XII n'aurait jamais serré la paluche d'Hitler ou d'un homme prônant des normes telles que celles de l'islam.

Le Pape jugeait une forme de silence plus prudent pour les victimes :

" Toutes nos paroles adressées  à l'autorité compétente à ce sujet, comme toutes nos déclarations publiques, doivent être sérieusement pesées et mesurées par Nous dans l'intérêt même des victimes afin de ne pas rendre, contrairement à nos intentions, plus lourde et insupportable leur situation. "
Pie XII, 2 juin 1943.

Mais bien sur il n'a jamais dit que le nazisme n'était pas le nazisme, il n'a jamais nié que le nazisme était la haine des juifs et du christianisme.

Pie XII savait que dans les pays où les autorités religieuses avaient dit leur soutien aux juifs, la violence des nazis contre les juifs s'était déchainée immédiatement, ne laissant aucune chance d'échapper.

En fait, Pie XII a délibérément risqué d'être trainé dans la boue, afin de pouvoir sauver le plus de vies possible. 



Actuellement, il y a clairement 2 camps et seulement 2 :

- les premiers dont je fais partie, font remarquer que les textes sacrés de l'islam relatent et valorisent la haine envers les non musulmans et les actes de violences et massacres commis par celui qui est présenté comme le messager de dieu, Mahomet, Muhammad, et donc sont une apologie d'actes de terrorisme, torture, vol, viol, pédophilie, esclavagisme et génocide,

- les seconds disent, avec le président de la Ligue islamique mondiale : que des "accusations fausses et sans fondement qui persistent à relier l’islam à l’extrémisme violent, attendu (...) que ces actes n’ont aucun rapport avec l’islam et que toutes religions ont des adeptes qui accomplissent des actes extrémistes.", 
et, non contents de ce grossier mensonge, les seconds persécutent les premiers notamment en  accusant les premiers de racisme et de nazisme, parfois jusqu'à les exposer au massacre en les emprisonnant dans des prisons qu'ils savent peuplées de fanatiques musulmans, et quand ils ne les persécutent pas, par leur mensonge, accréditent les accusations des persécuteurs.


Qu'aujourd'hui le Pape et l'Eglise se TAISENT sur la doctrine de l'islam, qu'elle se borne à évangéliser, à aider les victimes, de toutes origines, est compréhensible, étant donné les représailles contre les chrétiens vivant en terre conquise par l'islam.

Mais mentir ...

A quoi joue donc le Pape François ? Pétain à Montoire ?

Le Pape reçoit le Secrétaire Général de la Ligue islamique mondiale


Le Pape François, le Souverain Pontife, a reçu le mercredi passé, Son Excellence le Secrétaire général de la Ligue islamique mondiale, le Docteur Cheikh Mouhammed bin Abdoul Karim Al-Issa, qui a entamé une visite officielle dans l’Etat du Vatican.

(...)
Son Excellence Dr Mouhammed Abdoul Karim Al-Issa a exprimé la haute appréciation du monde musulman des positions du Souverain Pontife jugées correctes et équitables face aux accusations fausses et sans fondement qui persistent à relier l’islam à l’extrémisme violent, attendu qu’il a indiqué clairement au vu de ses précédentes déclarations que ces actes n’ont aucun rapport avec l’islam et que toutes religions ont des adeptes qui accomplissent des actes extrémistes.
Jeudi 28 Septembre 2017


Aucun commentaire: