Sang de la France




















comment pourrait ce etre autre chose qu'un incendie criminel (!) 
d'ou serait parti le feu, comment un bois aussi resistant pourrait il disparaitre en une demi heure ? 
évidemment c'est un crime







François Chatillon, architecte en chef des monuments historiques :
«Les travaux n’avaient pas encore débuté, seuls les échafaudages étaient en cours de montage. L’hypothèse du point chaud (provoqué par une soudure) n’est donc pas la bonne»
(Le Monde, 16 avril 2019)

Julien Le Bras, dirigeant de l’entreprise mandatée pour le chantier de l’échafaudage :
«L'ensemble des dispositifs et procédures de sécurité ont été respectés», assure-t-il, affirmant «qu'au moment du départ de l'incendie, absolument aucun des salariés de [s]a société n'était présent sur site».
(L’internaute, 16 avril 2019, 17 h 39)

Benjamin Mouton, ingénieur en chef de Notre-Dame jusqu'en 2013 :
«L'incendie n'a pas pu partir d'un court circuit, d'un simple incident ponctuel. Il faut une vraie charge calorifique au départ pour lancer un tel sinistre. Le chêne est un bois particulièrement résistant».
(Batiactu, 16 avril 2019, 11 h 54, en ligne)
Benjamin Mouton, ingénieur en chef de Notre-Dame jusqu'en 2013 :
«Du chêne qui a 800 ans, c’est très dur (ça ne brûle pas comme ça) (…) je suis stupéfait».
Journal de France 2, 16 avril 2019




Stephane Bern https://www.ozap.com/actu/incendie-a-notre-dame-de-paris-stephane-bern-au-bord-des-larmes-sur-france-2/577433

 Benjamin Mouton

  2

Aucun commentaire: