Ruquier, Semoun, Bernier : défouloir sous prétexte d'anti royalisme







Aucun commentaire: