Le Dumping social des "femmes en situation de prostitution " ne gène pas la fille de Bleuschtein Blanchet ...


La prostitution est un dumping social, les femmes en situation de prostitution cassent la valeur humaine des femmes, cassent les droits des femmes, dans la société, exactement comme les ouvriers casseurs de grèves.

Les femmes "d'accord" pour se prostituer favorisent la pression sur TOUTES les femmes et petites filles pour les forcer à se prostituer, à accepter des rapports sexuels, à la maison, dans l'entreprise, à l'école.

La prostitution n'est pas une affaire de CONSENTEMENT entre deux acteurs économiques individuels, c'est une affaire D' INTERET GENERAL, de morale publique, de SECURITE PUBLIQUE, contre laquelle la loi doit intervenir en sanctionnant l'abus de pouvoir économique des acheteurs.

Le Dumping prostitutionnel est un acte contraire aux droits humains de toutes les femmes et petites filles, contre la valeur devant être reconnue à toute femme.
Comme les entreprises aux pratiques mafieuses de destruction de secteurs économique par cassage de prix et vente à perte.
Comme les Etats "Paradis fiscaux", casseurs de souveraineté des Etats chargées de populations.

Elisabeth Badinter n'a visiblement aucune notion de ces réalités économiques, visiblement, elle n'a aucune notion de ce qu'une femme peut subir de "violence économique". Elle n'hésite pas à accuser de "haine des hommes" les anti-prostitution.

Pas brillant.

Oui, Elisabeth Badinter, la pornographie avec des acteurs et actrices vivants est une prostitution filmée ou photographiée, et doit être interdite d'achat comme toute prostitution.

Oui je suis moralisatrice.

La gauche est certainement divisée sur ce sujet, il n'empêche qu'instrumentaliser cette question pour démolir la présidence Hollande, qui a au moins réussi le vote de cette loi bénéfique, est inacceptable.


Aucun commentaire: