Nadia Remadna, la Mairie de Sevran et le tweet de Clémentine Autain


Un sérieux problème de sécurité pour les femmes qui veulent défendre leur liberté, malgré la révolte affichée par Pascale Boistard.






Aucun commentaire: