Distinction indispensable entre les réalités distinctes


Confusion et indécences de la gauche défenseuse du " vrai islam"



Distinction indispensable entre les réalités distinctes

Des personnalités de gauche s'indignent, le méchant Edwy Plenel les accuse d'une croisade contre les musulmans, alors que non, pas du tout, elles seraient seulement contre l'" islamisme" et "les islamistes ne sont pas musulmans ".

Voir par exemple cette vidéo de l'émission C dans l'air et les propos de Laurence Taillade ou les déclarations de Manuel Valls à BFM.


Bien sûr que si les islamistes sont musulmans, et la loi islamique inclue les actes contraires aux droits humains,

La réalité est que certains musulmans n'appliquent pas toute la loi islamique, 

Pour certains parce qu'ils ne l'approuvent pas ou dans d'autres cas parce qu'ils n'en ont pas l'occasion, la volonté, ou le courage,
donc pour des raisons variées et fort differentes,

C'est une autre question que celle de savoir qui est musulman et ce qu'est l'islam,

Dire qu'ils y aurait une theorie islamique et une dérive politique islamiste et des musulmans distincts des islamistes en raison de cette différence théorique est un mensonge et une imbécilité reposant sur la confusion la plus épaisse,

il y a des tentatives d'élaborer d'autres theorie, non abouties.
Il y a des conduites differentes, des applications de la charia distinctes, 
il y a donc des gens qui se disent musulmans pour diverses raisons et qui n'appliquent pas et n'ont guère envie d'appliquer la loi d'Allah du coran et la tradition, et qui donc se sentent bien dans les lois françaises,
mais sans plus, ni plus ni moins.

Confondre sous un même mot, "islam", des réalités aussi distinctes que la loi et les phènomenes de son application, par exemple, relève soit de l'imbécilité profonde, soit de l'escroquerie volontaire, au choix.
Car depuis le temps que l'on débat de ce sujet, les clarifications ont largement pu être faites, au moins parmi les gens qui se prétendent intellectuels, donc sauf parce ceux qui ont des raisons de ne pas vouloir les voir.



Taxé d'extrême droite contre " menacé de mort " : l'indécence de la plainte de cette gauche là

S'ajoute à cette confusion intellectuelle et à cette manipulation permanente, l'indécence des plaintes de ces personnages qui ne cessent et continuent d'accuser les auteurs de critiques de l'islam d'"islamophobie" et de haine des musulmans et d'être "d'extreme droite" et de vouloir un génocide contre les musulmans, et .... viennent pleurnicher contre le vilain Plenel en disant qu'il les condamne ainsi à mort ...

JE suis condamnée à mort par vos accusations répugnantes, vous les incultes qui pensent que dire ce que les savants de l'islam ont toujours dit de l'islam serait raciste ...


" Edwy Plenel "est un grand journaliste, qui a été le patron de la rédaction du 'Monde', qui a créé un site, Mediapart, dont tout le monde salue le travail que font ses journalistes. (...) Et quand on reprend [sa] phrase exacte, où il me cite par ailleurs, où il nous assimile à l'extrême droite, c'est très grave. C'est très grave. C'est un appel au meurtre. Et on ne joue pas avec cela", a déclaré Manuel Valls à RMC et BFMTV.


"Accuser de mener une croisade [référence à un article de Mediapart titré 'la Croisade des imbéciles', NDLR], ce sont exactement les mêmes mots, c'est la sémantique utilisée par les islamistes, utilisée par la propagande de Daech".

"Quand vous avez une partie de la rédaction de Mediapart qui explique que l'islamisme en tant que tel, en soi, n'est pas un problème grave, qui explique que je suis l'héritier de Déat, c'est-à-dire des fascistes des années 1930, moi qui lutte contre l'antisémitisme, qui ai fait face à une campagne ignoble antisémite, qui lutte contre tous les racismes (...), qui accuse des intellectuels de mener des croisades, on nous désigne", a-t-il insisté.

Aucun commentaire: