Islam : ni mensonge, ni caricature




Deux attitudes me scandalisent concernant l'islam : le mensonge et la caricature.

Les caricatures infantiles et cradingues à la Charlie Hebdo, cinq minutes peut être mais ensuite : overdose ...
La seule critique autorisée de l'islam en France est le mode de la dérision totale de ces caricatures, un mode qui en fait n'est qu'une interdiction puisque tout ce qui est exagéré dit on s'anéantit.

Autre forme de caricature de la réalité, plus grave celle là est évidemment l'assimilation des "musulmans modérés" aux musulmans selon la loi islamique. En fait, évidemment, comme dirait Monsieur de la Palice, être musulman selon la loi islamique n'est pas être modéré, puisque la loi islamique est barbare, mais les personnes demeurent personnellement libres, les parcours et idées des individus sont aussi variés qu'il y a de personnes, et les gens doivent être jugées qu'en fonction de leurs actes personnels.

Quant au mensonge qui consiste à "distinguer islam et islamisme car seul l'islam politique est politique" et autres fadaises, il consiste à prendre la majorité pour incapable de discernement et de maîtrise de soi, il s'agit de pure et simple escroquerie intellectuelle.


Aucun commentaire: