Tolérance pour tous les SM et autres "sports" ...


A Lebanese child cries as he is cut in the head during Ashoura day in the southern market town of Nabatiyeh, Lebanon









Cilice






Le "Deux poids deux mesures" règne aussi en matière de SM.

Le SM "cul" serait le summum de la libération, le SM "religieux" chrétien serait le summum de l'obscurantisme.

Pourtant, que dit le fondateur de l'opus dei (http://www.opusdei.fr/art.php?p=13381) : " " si nous cherchons continuellement à plaire à Dieu dans nos petits combats personnels — sourire quand on n'en a pas envie ! je t'assure que, par moments, un sourire coûte plus qu'une heure de cilice —, nous évitons par là de donner prise à l'orgueil (...)"

Quant au jeûne, que préconisaient les religions au moment de l'année où les provisions venaient à manquer, que vilipendent tant tous les marchands de substituts de repas et autres méthodes payantes de régime sophistiqués, il est une méthode de la "médecine naturelle" - attention : à pratiquer sous suivi médical -, et fut par exemple utilisé ... par l'armée soviétique à grande échelle pour lutter contre une épidémie.


Sérieusement : toutes les pratiques sado maso sont des pratiques dangereuses, toutes sans exception.

On peut y inclure les "sports extrêmes", qui eux sont non seulement dangereux et couteux pour leurs adeptes, mais de plus pour tous les secouristes auxquels nos "aventuriers" demandent sans complexe de risquer eux mêmes leur vie pour les sauver, quand ils se sont mis en danger pour la seule recherche de sensations fortes.

Non, je n'ai pas encore dit "décadence"...

Aucun commentaire: