Wafa Sulta: nouvelle interview 2 mai 2010

http://vodpod.com/watch/3627936-wafa-sultan-2-may-2010-full-interview




Wafa Sultan nous parle en anglais et en partie en arabe.

" Les femmes dans l'islam subissent un lavage de cerveau. La pire des prisons, c'est quand le prisonnier se croit libre."

" La plupart des femmes qui portent le voile, la burqa, le font parce qu'elles croient y être obligées. Si vous leur expliquez que l'Etat français les protégera si elles ne le portent pas, elles ne le porteront plus. "

" Il n'y a pas de différence entre islam et islamisme. Je n'ai jamais entendu ces termes en Syrie. Je suis persuadée que ces termes ont été inventé par l'occident pour le politiquement correct. L'islam est radical en soi."

" Tant que l'occident a des interets dans le monde musulman, il acceptera de sacrifier sa sécurité pour des intérêts."

" On ne peut pas réformer l'islam. Sauf si on veut dire par là créer une autre religion et lui donner le nom d'islam."
" Si on essaie d'enlever les mauvais aspects de l'islam, il ne restera rien."

" J'ai beaucoup d'amis juifs. J'ai eu beaucoup de difficultés à les accepter comme amis, car j'ai été élevée pour les haïr. Au début, j'étais terrifiée, je n'étais pas prête à les accepter comme des êtres humains. Je suis fière de les avoir pour amis dans ma vie."

" Ayaan Hirsi Ali est mon héros. J'ai appris beaucoup d'elle."

" Si vous lisez le coran, vous verrez que Allah est très similaire à Oussama Ben Laden."
" Il y a une grande différence entre le concept de dieu des musulmans et le concept chrétien. Pour les chrétiens, dieu est amour. Pour les musulmans, dieu a 99 noms : aucun n'est amour."

" Mohamed n'est pas un prophète. Mohamed est un guerrier. Il n'a apporté aucun bon message au monde. Vous devez lire sa biographie. "

" Je pense que beaucoup de musulmans en ont conscience, mais il est dangereux pour eux de ne pas le cacher. "

" Là où sont les musulmans, ils cherchent à dominer."
" J'espère qu'il n'est pas trop tard pour l'occident."

" Les musulmans sont enfermés. Nous devons les libérer de leurs peurs. Par l'éducation, en leur enseignant des valeurs. Notre problème dans le monde islamique est que nous n'avons pas de valeurs."
" J'étais médecin quand je suis venue ici. Dans ce pays j'ai appris les valeurs, ici, j'ai appris l'importance d'etre honnête, de la gentillesse, j'étais comme un petit enfant, chez nous nous avons la permission de mentir, de tromper les autres pour atteindre nos buts, nous n'avons pas de valeurs. Ils ne savent pas, croyez le ou pas, parfois je sens de la peine pour eux, c'est mon peuple, parfois je n'arrive pas à écouter des nouvelles de ces pays, car cela me peine."
" Comment pouvez vous changer cette mentalité ? Uniquement par l'éducation."

" Je n'ai pas peur. Mes livres sont écrits. Aussi longtemps que les gens liront mon livre "Un dieu qui hait", Wafa Sultan restera en vie. "

" Etre née en Syrie, c'était le don que dieu m'a fait. Etre venue aux USA, c'est le cadeau que j'ai fait à Dieu."

( à propos de la campagne de Robert Spencer sur les autobus, disant " vous voulez quitter l'islam, nous vous aiderons ")
" J'admire Robert Spencer."
" Il y a beaucoup de gens qui veulent quitter l'islam mais ils ont peur. Ils ont besoin de se sentir aidé et soutenus pour le faire."f

1 commentaire:

Naibed a dit…

« The evil of islam is here, in the West !»

Une interview de Wafa Sultan, c'est toujours un moment très intéressant. Bonne idée d'avoir traduit un certain nombre de passages pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais.