Dolto et le déni de l’inceste




A ceux qui aujourd'hui, se permettent de blaguer et de créer un cliché du curé-pédophilie, rappelons la lecture de Eva Thomas : certes à l'époque l'enfant en détresse ne trouvait pas forcément d'aide auprès de curés et dans certains cas était agressés par certains, mais l'enfant ne trouvait pas plus d'aide auprès d'autres autorités morales, nombre de psychanalystes au contraire l'enfonçaient dans un déni et une cruauté mentale infernale, depuis Freud qui avait fini par trouver gênant de voir autant de filles accuser leur papa bien respectable, c'était toute la société qui procédait à la "conspiration des oreilles bouchées", quand elle ne justifiait pas ces abus par la prétendue libération sexuelle.

Un exemple ? Celui de Françoise Dolto


Dolto et le déni de l’inceste

Françoise Dolto, interviewée par la revue Choisir, en novembre 1979.

« -Choisir : Mais enfin il y a bien des cas de viol ?

-Dolto : Il n’y a pas de viol du tout. Elles sont consentantes.

-Choisir : Quand une fille vient vous voir et qu’elle vous raconte que, dans son enfance, son père a coïté avec elle et qu’elle a ressenti cela comme un viol, que lui répondez-vous ?

-Dolto : Elle ne l’a pas ressenti comme un viol. Elle a simplement compris que son père l’aimait et qu’il se consolait avec elle, parce que sa femme ne voulait pas faire l’amour avec lui. »

[Plus loin…]

-Choisir : D’après vous, il n’y a pas de père vicieux et pervers ?

-Dolto : Il suffit que la fille refuse de coucher avec lui, en disant que cela ne se fait pas, pour qu’il la laisse tranquille.

-Choisir : Il peut insister ?

-Dolto : Pas du tout, parce qu’il sait que l’enfant sait que c’est défendu. Et puis le père incestueux a tout de même peur que sa fille en parle. En général la fille ne dit rien, enfin pas tout de suite. »

2 commentaires:

Blog Autisme a dit…

Bonjour,

Le retour de Dolto ?
Non !
Dolto 2, le retour !

http://en-quete-de-declics.fr/index.php?declic=quete&autisme=Dolto-2

Bien cordialement,
Une personne Autiste.

elisseievna@gmail.com a dit…


Merci Blog Autisme,

cette revue avec son interview dans la totalité est disponible ...