Non, BHL, les juifs ne sont pas des va-t-en guerre !

BHL après avoir appelé à l'intervention en Bosnie pour l'islamiste Izetbegovic  (voir son livre ci dessous), puis en Lybie et en Syrie http://www.lepoint.fr/monde/syrie-bhl-appelle-a-une-action-militaire-aerienne-14-08-2012-1495940_24.php, appelle maintenant à un printemps arabe ... en Algérie !


http://youtu.be/qMrlZYXPqAE


Quand arrêtera-t-on de prendre au sérieux ce va-t-en guerre "démentiel" ...car à ce degré, le comportement de BHL parait relever de la démence "politique" du moins pure et simple, de la réponse monomaniaque et mégalomaniaque ( le schéma de l'intervention des USA dans l'Europe face au nazisme) à des questions complexes et neuves.

Un homme capable de soutenir au nom "des droits de l'homme" l'auteur du "Manifeste islamique" , Alia Izetbegovic, qui explique clairement que l'islam n'est pas une religion au sens européen de ce terme, mais un ordre global, englobant croyance et projet politique dans une même foi, et dont le but est l'instauration de l'ordre islamique sur le monde, dès que le rapport de force le permet. (voir ci dessous).

Ce qui est grave dans le discours dément de cet homme dont personne n'achète plus les livres, c'est qu'il donne des juifs l'image de va-t-en guerre, qu'il alimente une accusation classique antisémite faite contre les juifs.

BHL a -t-il inspiré l'intervention de Nicolas Sarkozy en Lybie ou bien lui a-t-il servi d'alibi, un alibi juif ...? Un alibi "juif " à la politique d'un homme, Nicolas Sarkozy, régulièrement invité au Palais du Roi du Maroc
pour des vacances ( http://www.slateafrique.com/80319/st-sylvestre-marrakech-rituel-sarkozy -http://www.slateafrique.com/87661/villa-de-sarko-marrakech-un-cadeau-du-roi-du-maroc )
Quoi qu'il en soit, il alimente par sa mégalomanie et son inconscience l'image d'un "puissant lobby" juif ...

Il y a un moment où les familles des fous doivent penser à elles-mêmes et non pas seulement à protéger le fou, de même il y a un moment où il faut dénoncer ce discours de BHL, comme Aron l'avait fait quand le jeune  BHL attaquait la France, même si l'on sait par ailleurs que certains le critiquent uniquement par antisémitisme.



"Le mouvement islamique peut, ou plutôt doit commencer par la prise du pouvoir dès lors qu’il possède une grande part de puissance morale et numérique qui lui permet, non seulement de renverser le pouvoir non islamique, mais encore d’établir le nouveau pouvoir islamique." (p.132)

Aucun commentaire: