Soutenir l'abolitionniste Henriette Zhougheri, condamnée pour diffamation ...



Je soutiens Henriette Zhougheri, et l’abolionisme en général.
Les mouvements de soutien à la légalisation du proxénétisme sont complices des proxénètes, ce n’est pas nous qui le disons, mais bien eux-mêmes, en approuvant leurs revendications. L’Etat lui même est proxénète puisqu’il impose les gains de la prostitution en les qualifiant de « revenus » ..





Oui à la liberté d’expression ! Non à la censure exercée par des groupes qui soutiennent l’exploitation sexuelle !
Pour signer le texte : henriette.zoughebi@gmail.com
Dans un billet de SON BLOG « UN MONDE EN PARTAGE » DATÉ DU 25 FÉVRIER 2010, puis dans l’Humanité du 1er mars 2010, Henriette Zoughebi, alors conseillère régionale d’Ile-de-France et candidate aux élections régionales, signait un texte qui lui vaut aujourd’hui d’être poursuivie en diffamation par le STRASS (syndicat du travail du sexe).
La phrase incriminée est la suivante : « Nous pouvons remercier Sarkozy d’avoir offert auxproxénètes, déguisés en prostitués ou en alliés des prostituées, une clé magique qui leur ouvre toutes les portes, notamment celles du Sénat. » Henriette Zoughebi dénonçait ainsi les groupes ou les personnes qui revendiquent la dépénalisation du proxénétisme ou se présentent publiquement comme des ressources pour des jeunes « qui démarrent dans la prostitution ». En cela, ils facilitent, aident et promeuvent la prostitution d’autrui et commettent des agissements proxénètes.
En effet, selon le Code pénal, « le proxénétisme est le fait, par quiconque, de quelque manière que ce soit : 1° d’aider, d’assister ou de protéger la prostitution d’autrui ; 2° de tirer profit de la prostitution d’autrui, d’en partager les produits ou de recevoir des subsides d’une personne se livrant habituellement à la prostitution ; 3° d’embaucher, d’entraîner ou de détourner une personne en vue de la prostitution ou d’exercer sur elle une pression pour qu’elle se prostitue ou continue à le faire. » Par ailleurs, est assimilé au proxénétisme le fait, par quiconque, de quelque manière que ce soit, de faire office d’intermédiaire entre deux personnes dont l’une se livre à la prostitution et l’autre exploite ou rémunère la prostitution d’autrui ; d’entraver l’action de prévention, ou d’assistance entreprise par les organismes qualifiés à l’égard de personnes en danger de prostitution ou se livrant à la prostitution. Les propos d’Henriette Zoughebi n’étaient donc pas excessifs. Par ailleurs, aucun individu ni aucun groupe n’était nommément désigné dans le texte mis en cause. Pourtant, le STRASS s’y est reconnu. Dont acte.
Est assimilé au proxénétisme le fait, par quiconque, de quelque manière que ce soit :
1° De faire office d’intermédiaire entre deux personnes dont l’une se livre à la prostitution et l’autre exploite ou rémunère la prostitution d’autrui ;
2° De faciliter à un proxénète la justification de ressources fictives ;
3° De ne pouvoir justifier de ressources correspondant à son train de vie tout en vivant avec une personne qui se livre habituellement à la prostitution ou tout en étant en relations habituelles avec une ou plusieurs personnes se livrant à la prostitution ;
4° D’entraver l’action de prévention, de contrôle, d’assistance ou de rééducation entreprise par les organismes qualifiés à l’égard de personnes en danger de prostitution ou se livrant à la prostitution.
Condamnée en première instance, Henriette Zoughebi, désormais Vice-présidente du Conseil régional d’Ile-de-France, a fait appel. Celui-ci sera examiné par la Cour d’appel de Paris le 9 novembre prochain.
Nous, élu-e-s politiques, responsables d’associations, journalistes, militant-e-s, individus engagés pour une société juste et égalitaire, nous devons d’alerter sur la menace pesant sur la liberté d’expression. Les plus extrémistes s’empareront de ces jurisprudences pour nous réduire au silence sous peine d’être condamné-e-s.
Nos fonctions, nos mandats, nos engagements impliquent que nous ayons des prises de position et des convictions et que nous les défendions avec force.
En signant ce texte, nous nous solidarisons avec Henriette Zoughebi pour la défense de la liberté d’expression et la liberté d’exprimer nos positions abolitionnistes, conformes à la Convention pour la répression de la traite des êtres humains et de l’exploitation de la prostitution d’autrui (1949) signée par la France.
Signataires
Association contre les violences faites aux femmes au travail (AVFT)
Association v.ideaux/teledebout
Centre évolutif Lilith Marseille
Centre de recherches internationales et de formation sur l’inceste et la pédocriminalité (CRIFIP)
CIBEL
Collectif féministe contre le viol (CFCV)
Collectif Libertaire Anti-Sexiste
Collectif Midi-Pyrénées pour les droits des femmes
Collectif national des droits des femmes (CNDF)
Comité permanent de liaison des associations abolitionnistes (CPL)
Coordination des associations pour le droit à l’avortement et à la contraception (CADAC)
Coordination lesbienne en France (CLF)
Elu-e-s contre les violences faites aux femmes (ECVF)
Emission « Femmes Libres » de Radio Libertaire
Groupe Femmes de la Confédération paysanne
Fédération nationale solidarité femmes (FNSF)
Femmes Solidaires
L’égalité, c’est pas sorcier !
Le monde à travers un regard
Lesbiennées
Marche mondiale des femmes
Mouvement français du planning familial de Seine-Saint-Denis
Mouvement Jeunes Femmes
Osez le féminisme !
Réseau féministe Ruptures
SOS Femmes en Seine-Saint-Denis

Dominique Adenot, maire de Champigny-sur-Marne
Catherine Albertini, membre de Choisir la cause des femmes
Pierre Alexandre, Toulouse
Sylvie Altman, conseillère régionale d’Ile-de-France, maire de Villeneuve-Saint-Georges
Cécile Amandin
Marie-Hélène Amiable, députée des Hauts-de-Seine, maire de Bagneux
Sandrine Apers
Françoise Archer
François Ascensi, maire de Tremblay en France, député
Eliane Assassi, sénatrice
France Auda, militante féministe
Françoise Bachelier, conseillère municipale de Brest, Vice-Présidente de Brest métropole océane
Guy Baillon
Guillaume Balas, conseiller régional d’Ile-de-France, président du groupe socialiste
Brigitte Balet, Suisse
Caroline Bardot, conseillère régionale d’Ile-de-France, conseillère municipale de Nanterre
Michel Barrionuevo, conseiller municipal de Sassenage (38)
Emilie Baron, infirmière
Claude Bartolone, Président du Conseil générale de Seine-Saint-Denis, député
Marie-Noëlle Bas, Conseillère municipale de Poissy
Caroline Baumard-Constant, journaliste
Delphine Beauvois, Secrétaire Nationale du Parti de Gauche à l’égalité Femme-Homme
Sabrina Ben Karich, agent de développement local pour l’intégration – Seine-Saint-Denis
Françoise Bellot, membre du CFCV
Jack Bernard, syndicaliste retraité, ancien Secrétaire Général de la Fédération Nationale des Mineurs CGT
Josiane Bernard, Vice-présidente du Conseil général de Seine-Saint-Denis
Laurence Bernier, conseillère municipale (Jura)
Nathalie Besniet, maire-adjointe d’Orly
Karim Bey Smail, bénévole indépendant, Paris
Martine Billard, députée
Charlotte Blandiot-Faride, conseillère régionale d’Ile-de-France
Claude Bombel
Nicole Borvo Cohen-Seat, sénatrice
Nasser-Edine Boucheqif, poète, écrivain
Brigitte Boucheron, présidente de l’association Bagdam Espace lesbien
Véronique Bourdais, maire-adjointe de Montreuil
Jacques Bourgoin, Maire de Gennevilliers, Conseiller général des Hauts-de-Seine
Danielle Bousquet, députée
Bérénice Bousse, Femmes Solidaires Hallouin
Valérie Bouveri, enseignante, Secrétaire Académique SNUEP FSU Versailles
Alain Bouvier, médecin, maire de Saint-Georges d’Hurtières
Patrick Braouezec, député
Jacqueline Bravo Garcia, enseignante
Thalia Breton, porte-parole d’Osez le féminisme !
Marie-Laure Brival, chef de service maternité des Lilas
Ian Brossat, conseiller de Paris
Maryse Brumas, animatrice sociale
Tania Brun
Marie-George Buffet, députée
Claudine Bultez-Lecomte, Femmes solidaires 76
Philippe Camo, conseiller régional d’Ile-de-France
Pascale Carayon, chèfe de projet Observatoire de la FNSF
Marie-France Casalis, militante féministe
Diven Casarini, conseiller municipal de Bobigny
Antoine Caubet, metteur en scène, Théâtre de l’Aquarium
Chahla Chafiq, écrivaine
Marie Chapet
Mireille Chemin
Renée Clergue, militante de la Marche mondiale des femmes Marseille
Laurence Cohen, sénatrice, conseillère régionale d’Ile-de-France
Catherine Corbel, infirmière de secteur psychiatrique
Claudine Cordillot, maire de Villejuif
Jacqueline Costa-Lascoux, directrice de recherche au CNRS
Claudette Cotton, enseignante retraitée, militante des droits humains
Marie-France Coullet
Geneviève Couraud, conseillère d’arrondissement Marseille 15/16e
Cécile Cukierman, sénatrice
Michèle Dayras, médecin, présidente de SOS Sexisme
Geneviève de Felice
Magali de Haas, porte-parole d’Osez le féminisme
Hélène de Rugy, déléguée générale de l’Amicale du Nid
Pierre Daspre, professeur agrégé de chimie (Var)
Carine Delahaie, rédactrice en chef de Clara Magazine
Marie-Hélène Delteil, présidente du Collectif Inceste (Bordeaux)
Michelle Demessine, sénatrice du Nord et maire-adjointe de Lille
Monique Dental, animatrice du Réseau féministe Ruptures
Michèle Deschuyffeleer
Sylvie Deslandes, maire-adjointe de Laval
Catherine Deudon, photographe
Marie Josèphe Devillers, co-présidente de la Coordination Lesbienne en France
Diata, slammeuse
Clara Domingues, secrétaire générale de L’égalité, c’est pas sorcier !
Michel Donabin, militant associatif
Martine Dubail, directrice adjointe d’une structure de quartier à Saint-Denis
Geneviève Duché, présidente de l’Amicale du Nid
Brigitte Ducloz, ancienne présidente de l’association Du Côté des Femmes du Val d’Oise, ancienne conseillère municipale à Conflans-Ste-Honorine
Martin Dufresne, Montréal (Québec)
Liliane Dulac
Benjamin Dumas, conseiller municipal de Bobigny
Angélique Dupont
Marc Dupuy, retraité, Secrétaire de section PS, DDEN
Jean-Louis Durand, chargé de Recherches INRA, conseiller municipal, syndicaliste CGT INRA
Marie-France Durand, militante féministe et adhérente au Parti de gauche
Sylvie Duverger, journaliste, blog Féministes en tous genres
Hélène Epaud
Monique Etienne, journaliste
Frédéric Faravel, Secrétaire fédéral aux relations extérieures du PS Val-d’Oise
Artemisa Flores Espínola, sociologue, Paris
Gérard Fenoy, inspecteur de la Jeunesse et des sports
Annie Ferrand, psychologue
Wendy Ferrari, enseignante
Aude Fiévet
Jocelyne Fildard, co-présidente de la Coordination Lesbienne en France
Didier Fischer, conseiller municipal de Coignières, conseiller régional d’Ile-de-France
Caroline Flepp, directrice de publication Egalité
Bruno Fornaciari
Marie Frassin
Delphine Gaillard, Villemomble
Edgard Garcia, directeur d’une association culturelle musicale
Serge Garde
Gilles Garnier, conseiller général de Seine-Saint-Denis
Laurent Garnier, vice-président du Conseil général du Val-de-Marne
Juliette Gaté, maîtresse de conférence en droit
Catherine Gégout, ancienne conseillère de Paris
Danielle Gerber, ingénieure
Isabelle Gillette-Faye, sociologue, directrice générale de la Fédération nationale GAMS
Catherine Godoc, assistante sociale
Sandrine Goldschmidt, militante féministe, A dire d’elles
Brigitte Gonthier-Maurin, Sénatrice des Hauts-de-Seine
Sylla Grinberg, photographe
Claude Groussin, Mouvement Jeunes Femmes
Nadia Guedri
Mine Günbay, conseillère municipale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité de genre de la Ville de Strasbourg
Annette Gunther
Rhéa Jean, docteure en philosophie
Lilian Halls-French, co-présidente de l’Initiative féministe européenne (IFE-EFI)
Noëlle Hamon, agente administrative
Jean-Marie Héricher, prêtre
Chantal Hersemeule, conseillère municipale déléguée aux droits des femmes du Mans
Christian Hervy, maire de Cheville-Larue, conseiller général du Val-de-Marne
Rosen Hicher
Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris, conseillère régionale d’Ile-de-France
Virginie Houadec, auteure de 50 activités pour l’égalité filles/garçons à l’école CRDP Midi Pyrénées
Nora Husson, conseillère municipale de Dreux
Muguette Jacquaint, députée honoraire
Sylvie Jan
Elodie Jauneau, historienne
Anne Jollet, historienne, rédactrice des Cahiers d’histoire, revue d’histoire critique
Liliane Jordan, directrice d’école retraitée
Fériel Kachoukh, juriste, directrice du Centre OPALE
Michel Katchadourian
Philippe Kaltenbach, sénateur, maire de Clamart
Djeneba Keita, conseillère régionale d’Ile-de-France
Hélène Klein, maire-adjointe de Rouen
Gaëtan Lacassaigne, conseiller municipal de Coudekerque-Branche (Nord)
Fatima Lalem, maire-adjointe de Paris
Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, conseiller régional d’Ile-de-France
Bertrand Lavigne, agréé en architecture, retraité
Gilles Lazimi, médecin
Christine Le Doaré, juriste, responsable associative LGBT
Noëlle Le Dréau, écrivaine
Fatima Le Griguer, psychologue
Catherine Le Magueresse, juriste
Renée Le Mignot, militante antiraciste
Jeanine Le Roux, militante féministe
Nathalie Le Roux, enseignante
Anne-Claire Le Vaillant, architecte
Evelyne Leballeur, présidente départementale de Femmes Solidaires 66
Christine Lecca
Laure Lechatellier, vice-présidente du Conseil régional d’Ile-de-France
Michèle Leflon, Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne-Ardenne
Claudine Legardinier, journaliste
Monique Lemoine, maire-adjointe de Fleury les Aubrais
Marie Leroy, chargée de mission Droits des femmes
Dominique Lesparre, maire de Bezons
Claudie Lesselier,enseignante, militante féministe
Christine Leverrier, assistante sociale
Alain Lhostis, Conseiller de Paris, Conseiller du 10e arrondissement en charge de la politique de la Ville
Gérard Lopez, psychiatre, président fondateur de l’Institut de victimologie de Paris
Michèle Loup, vice-présidente de Elu-e-s contre les violences faites aux femmes
Hélène Luc, sénatrice honoraire
Joseph Maatouk, retraité
Dalila Maazaoui, maire-adjointe de Bondy
Françoise Maillard, ancienne conseillère municipale d’Arcueil
Céline Malaisé, conseillère régionale d’Ile-de-France
Catherine Manciaux, secrétaire générale du SNUPDEN-FSU
Malka Marcovich, représentante pour l’Europe de la CATW
Danielle Maréchal, membre de l’association Paroles de femmes, ancienne vice-présidente du Conseil général du Val de Marne
Catherine Margaté, maire de Malakoff
Françoise Marguerite-Barbeito, responsable fêtes et évènements à Saint-Denis
Joël Marion, maire de Compans (77)
Hélène Marquié, enseignante-chercheuse
Myriam Martou, directrice de production
Christiane Marty, Commission Genre d’ATTAC
Gabriel Massou, conseiller régional d’Ile-de-France, président du groupe Front de gauche
Sylvie Mathiou, Romainville
Christine Mead, Collectif 13 Droits des femmes
Khaled Melhaa, journaliste
Samia Messaoudi, journaliste à Beur FM
Didier Mignot, maire du Blanc-Mesnil
Marie Moinard, auteure, éditrice Des ronds dans l’O
Renata Molina
Karine Monségu, syndicaliste CGT Air-France
Lara Montantin, citoyenne, secrétaire départementale 94 SNASUB FSU
Florence Montreynaud, écrivaine
Thérèse Moreau, écrivaine
Brigitte Moriau
Abderrazak Moumène, délégué syndical CGT
Sarah Moune
Marie-Christine Mourgue, Présidente de SOS Femmes en Seine-Saint-Denis
Julie Muret, porte-parole d’Osez le féminisme
Muriel Naessens, Féminisme Enjeux
Denis Orjol, conseiller municipal de Lannion
Didier Paillard, maire de Saint-Denis
Marion Paoli, écrivaine, journaliste
Stéphane Pariyski, conseiller municipal de Mériel (95)
Danielle Pautal, travailleuse sociale
Sophie Péchaud, graphiste, présidente de l’AVFT
Jean-François Pellissier, conseiller régional d’Ile-de-France
Josée Pepin, Association Droits des Femmes 20e, Collectif Tenon
Patricia Perez, membre de Le monde à travers un regard
Catherine Petit, militante féministe
Catherine Peyge, maire de Bobigny
Sarah Pick, réalisatrice et responsable associative
Emmanuelle Piet, médecin
Maudy Piot, présidente de l’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir
Françoise Pitras
Raymonde Plédran, Présidente Mouvement National le CRI
Isabelle Ponnet, conseil en communication
Jean-Jacques Porcheron, vice-président de la Plaine centrale du Val-de-Marne
Nicole Poupinet, paysanne
Gilles Poux, maire de la Courneuve
Claire Quidet, porte-parole du Mouvement du Nid
Anne Quilichini Bucas-Français, militante de la Marche Mondiale des Femmes
Marjolaine Rauze, maire de Morsang-sur-Orge
Delphine Reynaud, cadre associatif
Caroline Reynier
Jocelyne Riou, maire adjointe honoraire, ancienne vice-présidente du Conseil régional d’Ile-de-France
Evelyne Rochedereux, présidente de CIBEL
Muriel Roger, ingénieure chercheuse, conseillère municipale déléguée à Villejuif
Suzy Rojtman, porte-parole du Collectif national des droits des femmes (CNDF)
Josette Rome-Chastanet, IFE
Daniel Romet, enseignant référent, membre des Alternatifs, Lussas, Ardèche
Ernestine Ronai, psychologue
Jacqueline Rouillon, maire de Saint-Ouen, conseillère générale de Seine-Saint-Denis
Lise Roure, Paris
Laurent Sablic, journaliste-consultant
Karen Sadlier, Docteur en psychologie clinique, Directrice unité enfants institut de victimologie
Mélodie Saillard, porte-parole d’Osez le féminisme 57
Henri Saint-Jean, Formateur en Travail Social (Marseille)
Geneviève Saison, retraitée
Sabine Salmon, présidente de Femmes Solidaires
Muriel Salmona, psychiatre,  présidente de l’association Mémoire Traumatique et Victimologie
Cristelle Sansh
Françoise Sanson, professeure honoraire
Annemarie Sarlin-Rush, enseignante retraitée, féministe, Rennes (35)
Rosy Sarrola, Femmes Solidaires Corse
Martine Sarri,  chanteuse, présidente des Ailes de Siligi
Mireille Segretain, administratrice de la Fondation Scelles
Annie Segura-Daude, Mouvement Jeunes Femmes
Claire Serre-Combe, militante d’Osez le féminisme !
François Siebecke, Conseiller municipal d’Aulnay-sous-bois, administrateur de l’association Elu-e-s contre les violences faites aux femmes (ECVF)
Danielle Simonnet, conseillère de Paris et secrétaire nationale du Parti de gauche
Maya Surduts, secrétaire générale de la Coordination des associations pour le droit à l’avortement et à la contraception (CADAC) et porte-parole du CNDF
Nathalie Szuchendler, cadre de l’Education Nationale
Maud Tallet, maire de Champs-sur-Marne
Michel Tavet, conseiller municipal de Neuilly-sur-Marne
Odette Terrade, sénatrice honoraire
Fabienne Tessier, maire-ajointe de Stains
Jeannette Tessier, militante féministe
Elise Thiébaut, journaliste
Sylvine Thomassin, maire de Bondy, conseillère générale de Seine-Saint-Denis
Grégoire Théry, secrétaire général du Mouvement du Nid
Patricia Tordjman, maire de Gentilly, présidente de la communauté d’agglomération du val de Bièvre
Sylvie Tranchant-Rousseau
Dominique Tripet, porte-parole du Collectif orléanais des Droits des Femmes, membre de la Commission Droits des Femmes/Féminisme PCF
Alexandra Tkaczynski, militante socialiste et féministe
Judith Trinquart, Médecin Légiste, Secrétaire Générale de l’Association Mémoire Traumatique et Victimologie
Catherine Tripon, porte-parole de L’Autre Cercle
Olga Trostiansky, maire-adjointe de Paris, vice-présidente du Conseil général de Paris
Nelly Trumel, peintre
Marlène Tuininga, membre de la section française de la la WILPF (Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté)
Michelle Vacher
Patrick Vassallo, conseiller municipal délégué de Saint-Denis
Noëlle Veaux-Khoury, psychothérapeute
Daniel Vion, syndicaliste, cadre-infirmier retraité
Bronwyn Winter, enseignante à l’Université de Sydney
Francis Xavier, travailleur social
Louis Yvert, inspecteur général honoraire des bibliothèques
Patricia Zuniga, cadre retraitée de la fonction publique, militante associative


Aucun commentaire: