юродство




Le Saint-Idiot 

« Sur la terre sans limite de la Grande Russie, “des dérangés à demi-nus ont erré au cours des siècles en se faisant passer pour des saints. Le peuple russe a vénéré ces vagabonds excentriques avec une grande piété. Mais aussi avec crainte, comme les tsars que de saints déments sont parvenus plus d’une fois à humilier sous le regard du peuple.”

C’est Dostoïevski qui décrit ainsi ces clochards célestes que furent, dans les traditions byzantine et russe les “yourodivy”, les “fols-en-Christ”. Il est vrai que ces figures de vagabonds mystiques ont hanté quelques pages de l’auteur de L’Idiot, et ont inspiré notamment le personnage du prince Mychkine, mais aussi celui d’un récit des Dernières miniatures, Bobok ou encore l’un des Frères Karamozov, Alioche, et beaucoup d’autres [...]. »

émission que Jacques Munier a consacré au Saint-Idiot de Cezary Wodzinski France Culture 








1


2


3


4


5


6


7


8


9


10



























Aucun commentaire: