Le monde de " Salo "



L'univers de Salo est notre futur.

Le culte du gêne passe avant le respect des liens humains, de ce qui fait l'humanité même de la création d'humains : la grossesse dans l'harmonie entre la mère et l'enfant. Réalise-TOI et produit un enfant à ton image génétique, et jette sa matrice, tue la même si besoin, si peu elle importe.

On peut mourir d'une grossesse, faut il le rappeler.

Le culte de la performance/jouissance physique passe avant le respect de l'intégrité physique et de l'absence de souffrance d'autrui.

Réalise-TOI, baise, et ne pense pas à la souffrance de la personne que tu utilise physiquement, mentalement, pour ton plaisir de te la " payer ", préfères penser que ce n'est qu'une sale pute ou une sainte douée pour le don ...

Le culte de la performance/jouissance physique passe avant le respect de la vie humaine. Réalise-TOI, baise, et si tu ne veux pas du produit, avorte, c'est pas grave, et il n'y a que les fachos assassins de femmes pour dire que c'est un être humain vivant que tu as tué.

La sexualité n'a jamais été déconnectée de la procréation par la médecine, ce n'est pas vrai.
Dire que la liberté sexuelle passe par le droit à l'IVG est vrai, mais cela revient à dire que le meurtre au sens non juridique mais du langage commun, est normal pour libérer la sexualité.

L'avortement est la mise à mort d'un être humain en parfaite santé ou parfaitement apte à continuer à vivre. Il faut le "réaliser".


Qui avons nous mis au perchoir ? Un homme politique jouissant d'assez de ressources pour ne jamais avoir à vendre son corps ni à manquer de soins.  Elu pour défendre le droit à la jouissance. Délégué parce que capable de présenter les apparences de justifications aux lois qui ligotent le corps des autres.

http://www.rtl.fr/actu/politique/prostitution-francois-de-rugy-denonce-une-posture-ideologique-avec-des-relents-moralisateurs-7767339280



Pendant ce temps, Chérif Delay, fils de Myriam Badaoui, un des enfants "d'Outreau" reconnu comme victime par la justice, vient de tenter de se suicider ...





" Incarcéré depuis décembre dans une prison du sud de la France, dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 juin, Chérif Delay (un des 12 enfants reconnus victimes officiellement dans l'affaire d'Outreau) s'est pendu dans sa cellule."
Pendant ce temps, toujours dans l'affaire d'Outreau, la fille des époux Lavier, qui n'avait pas été reconnue comme victime, âgée de 17 ans aujourd'hui, fuit sa famille et appelle à nouveau à l'aide ...

Pendant ce temps, Boris Le Lay diffuse la vidéo obscène d'un ex-député-maire socialiste, dont il est difficile de penser qu'elle aurait atterri entre ses mains autrement que parce qu'elle a été envoyé par ledit député lui-même puisqu'il s'y met en scène à l'attention d'un public. Boris Le Lay l'accuse de harcèlement contre une salariée, le député lui porte plainte selon la presse ...

Personne ne reprend l'information disponible sur cette affaire, personne ne demande d'investigation. Tout en partant de la présomption d'innocence, est-il si invraisemblable de penser qu'un parlementaire puisse abuser de son pouvoir et qu'il faudrait se préoccuper d'une éventuelle victime ? Ou est il si sacrilège de s'attaquer au règne du c... ?

Le monde de " Salo " l'emporte en réalité. Sous le masque doucereux de la liberté et de la réalisation de "soi". Mais c'est uniquement de celui des plus riches et des plus forts. Femmes comprises.



Aucun commentaire: