Sarah Lucie Halimi, assassinée après 50mn de tabassage : silence des médias


Paris 4 avril 2017

Une femme juive assassinée par son voisin musulman qui depuis des années la traitait de sale juive, entré chez elle la nuit par le balcon des voisins, tabassée pendant 50 mn, pendant que la police présente au bas de l'immeuble attendait des renforts, pendant que l'assassin la traitait de Sheitan, satan, puis la poussait par la fenêtre ...
20 fractures constatera le médecin légiste ...

La peur folle, la haine, le déchainement des coups, la volonté de faire souffrir avant de tuer, qui ont animé son assassin, sont exactement le résultat de la lecture ou de la connaissance des textes de l'islam contre les juifs, des vociférations du coran contre les juifs, et de la voix des commentateurs musulmans les plus reconnus à travers les siècles.

L'assassin n'était pas fou, il a seulement été rempli de cette haine de Mahomet contre les juifs.

Une marche blanche dans son quartier réunit un millier de personnes, juives, aucun média n'était présent.

Les juifs qui nient l'antisémitisme rabique des textes de l'islam peuvent toujours espérer passer à travers les gouttes, espérer que la violence tombera sur d'autres juifs qu'eux. Ils sont lâches. Ils portent la culpabilité envers les victimes et même envers les assassins. Quant à ceux qui s'attaquent aux dénonciateurs de l'antisémitisme des textes de l'islam, ils sont complices par là des assassins.

Les délateurs et délatrices qui osent nier le danger de stigmatiser, des stigamtiser au sens propre, de montrer du doigt aux assassins du public, des juifs critiques de l'islam n'ont vraiment honte de rien et se fichent du monde.

http://islamisation.fr/2017/05/20/sarah-alimi-tuee-par-un-islamiste-en-avril-a-paris-fin-de-lomerta-journalistique/

Quant à ceux et celles qui me reprochent de demander à Bd Voltaire de publier mes articles, je rappelle que le SEUL article paru sur l'assassinat de Sarah Halimi en dehors de la presse juive et indiquant les circonstances réelles connues à ce moment de la mort de cette femme, était le mien ... accepté par Bd Voltaire  :  http://www.bvoltaire.fr/sarah-lucie-halimi-medecin-juive-assassinee-voisin-musulman/

Car comme l'explique Michel Onfray, le reste de la presse ne veut pas parler de certains évènements et de certaines de leurs caractéristiques.

L'islam a une doctrine similaire à celle du nazisme, compte tenu des connaissances de l'époque, il est aussi raciste que le nazisme, et il prône comme lui l'éradication de la race mauvaise par excellence selon lui : les juifs.

Je suis de plus en plus convaincue que le sort en effet très dur des populations qui s'appellent palestiniennes aujourd'hui, soit les habitants musulmans ou chrétiens de l'ancien Etat antique, royaume d'Israel, est du à la volonté délibérément de se servir d'elles comme chair à canon pour le jihad afin de les exterminer elles aussi, parce qu'elles descendent en partie des hébreux, des juifs, c'est à dire de la menace par excellence dans l'esprit tordu du voleur de bible qu'était Mahomet.



Michel Onfray : Sarah Halimi a été tuée deux fois par LePoint

Aucun commentaire: