L'anti-islamisme tue, l'anti-islam fait zéro morts !


Je suis anti-islam primaire, je suis contre la théorie de l'islam en raison de ses valeurs et de sa vision d'un dieu .. odieux.

Comme l'explique Ayaan Hirsi Ali dans la vidéo - voir à côté - des personnes convaincues par la doctrine de l'islam d'appliquer la charia la plus rigoureuse peuvent changer tout à fait d'avis. Beaucoup de musulmans abandonnent ainsi leurs convictions par leurs propres réflexions, d'autres à la suite de rencontre avec d'autres personnes, et de critiques de l'islam.
La critique est une parole, une voie pacifique.
Etre anti-islam signifie s'attaquer par l'argumentations aux causes des violences, sans verser une seule goutte de sang.

Ceux qui sont "anti-islamistes", ceux qui ne veulent pas accuser la doctrine de l'islam, légitiment la bataille contre les effets de cette doctrine, contre la violence, une bataille qui n'a d'autre arme que militaires et donc sanglantes.

Michel Onfray a raison de rappeler les conséquence de la politique "anti-islamisme" et "anti-terrorisme" : 4 millions de morts au nom des "droits de l'homme". J'ignore la source de son chiffre, mais le fait que les bombardements occidentaux ont fait nombre et nombre de morts dans les pays musulmans est indubitable.

Ces massacres peuvent ils changer d'un iota la foi d'êtres humains ?

Combien de ces morts auraient pu être évités si la politique de l'Europe était une politique de vérité sur l'islam et de partage de conviction ?

https://www.youtube.com/watch?v=q8l4DkkprOo

Aucun commentaire: