Villiers et son livre sur l'islam en France en 2006 ...



A écouter : vidéo récente de Philippe de Villiers sur l'islam et autres sujets ...

Ce qu'écrit Villiers dans ce livre sur la doctrine de l'islam est exact.
Je suis à l'opposé de certaines des idées qu'il exprime dans cette vidéo comme auparavant : je suis contre la criminalisation pénale de l'avortement ( sur le plan spirituel ou moral je comprends bien que l'on puisse être d'un autre avis) et je suis pour le mariage homo ( civil bien sur) en tant que reconnaissance sociale de l'amour homosexuel et du droit des homos adultes de s'engager publiquement, socialement, en tant que couple, et j'ai toujours défendu le mariage homo contre les CUS, CUC et autres PACS.
Mais les deux sujets sont distincts et il faut prendre conscience de la hiérarchie des dangers.
A l'époque de ce livre en 2006, je l'ai soutenu publiquement ( sur le forum de Libertyvox et ici) sur ce thème et j'estimais, bien que j'ai des idées aux antipodes sur "la famille", qu'il était l'homme politique le plus efficace pour protéger nos libertés en France face au dangers essentiels ( la doctrine islamique et ses militants, et un marché fou anti-écologique) et peu importe en regard son avis sur d'autres questions, car si nous perdons nos libertés sous la pression islamique nous n'aurons plus le loisir d'en discuter de ces autres libertés  :   discuter du mariage homo perd son intérêt pratique quand on est tabassé et menacé dans son quartier parce que l'on est connu comme couple homo ! Si la loi islamique s'impose dans les faits sous la pression de violences trop souvent qualifiées de "faits divers" comme l'explique la Juge Bruguères : que vaudront nos chiffons de papiers de lois égalitaires : rien ! 
Les associations LGBT dénoncent les violences accrues envers les homos, mais n'osent pas parler de leur origine pour ne pas "stigmatiser", et ne se déchainent pratiquement que contre des catholiques, qui eux ne tabassent personne en France. Ceux qui comme Pym Fortuyn accusent la loi islamique sont accusés de racisme et menacés.
La tolérance envers les couples homos existe dans les FAITS chez bien des musulmans qui "s'arrangent avec leur conscience" et écoutent plus leur coeur et leur humanité que les textes islamiques, mais d'autres musulmans usent de violence au nom du dogme qu'ils veulent appliquer : les textes sont le problème, pas les personnes.

Presque aucune féministe, du moins les plus médiatisées, n'ose ni s'informer ni s'exprimer sur la doctrine de l'islam. Voilà plus de dix ans que je les alerte sur cette question. Voilà encore plus longtemps que Wassila Tamzali, avocate algérienne, explique  :  " oui il faut stigmatiser l'islam [ elle parle bien sur en tant qu'avocate sous le terme "islam" des normes islamiques ] puisqu'il est le seul droit en vigueur qui prône l'inégalité entre hommes et femmes ". Mais des petits manipulatrices, ayant bien sur une forte promotion étant donné les intérêts qu'objectivement elles servent, brouillent les esprits en affirmant que l'inégalité ne serait que le fait d'interprétations déviantes de l'islam...

Les camps ne sont pas forcément ceux qui apparaissent. Mais il y a beaucoup à expliquer encore sur ces sujets. Je pense qu'il faudrait beaucoup de remises en cause et dans le camp " traditionnel" et dans le camp " féministe ". Aujourd'hui le mouvement écologique et paysan, dont nous avons tant besoin, est envahi par des discours récupérateurs au service de l'ultra-libéralisme ( le marché vend de fausses solutions "écologiques") et de l'antisémitisme: il faut l'aider à s'en débarrasser.




Les mosquées de Roissy  25 avril 2006


La France paralysée ? Roissy, Orly, Le Bourget, hors service, sous contrôle étranger ? Des attentats visant des cibles stratégiques, préparés chez nos voisins de palier, dans les sous-sols de nos caves ? Le scénario catastrophe n'est pas une fiction. Car, malgré les discours et les plans de toutes sortes, nous sommes devenus vulnérables. C'est ce que montre, dans ce document choc, Philippe de Villiers, en nous révélant des rapports confidentiels inédits et des notes d'alerte destinées aux plus hautes autorités de l'État. On découvre ainsi à travers cette enquête, preuves à l'appui, que des islamistes sont parvenus à infiltrer les services de sécurité des grands aéroports et à prendre le contrôle de zones entières où transitent bagages et passagers. Ce noyautage discret qui inquiète les services de renseignements - apparemment plus que la classe politique - prolonge le prosélytisme qui sévit depuis des années dans l'enseignement et dans de nombreuses cités, où prospèrent censure politicoreligieuse et coutumes d'un autre âge (polygamie, excision ... ), faisant peu à peu reculer les valeurs de la République. L'islamisation avance sans bruit mais avec un indéniable esprit de conquête.

Aucun commentaire: