Francis Blanche et Pierre Dac, "Le Parti d'en rire".









 L'extraordinaire est que rien ne semble avoir changé : la haine à l'oeuvre dans l'esprit d'un intellectuel qui désire pouvoir voir du mal dans le juif,
et les propos de Pierre Dac  : " qui pouvait et n'a pas résisté, je le méprise profondément ".


Aucun commentaire: