La haine folle de Caroline Fourest contre moi.... 2

suite de l'article ci dessous ...

http://elisseievna.blogspot.fr/2017/03/la-haine-folle-de-caroline-fourest.html





Dans la Revue Charles n°1 Marc Endeweld du 7 mars 2012 

Pierre-André Taguieff explique, parlant de Caroline Fourest : «  Le seul problème, c’est qu’elle ne connait pas grand-chose à l’islam. Ses analyses sont à l’évidence de seconde main. Elle cite beaucoup mais d’une manière ambigue. Elle peut s’inspirer très largement de livres déjà publiés, mais ses références sont presque toujours révérencieuses ou polémiques. Des islamologues qui ne sont pas forcément mes amis ont reconnu les limites de son discours ainsi que ses erreurs factuelles. » 



Et Marc Endeweld déclare que certaines des personnes qu'il a interviewées au sujet de Caroline : «  Certains d’entre eux nous ont même confié – off the record bien sûr – la craindre. Car « Madame Caroline Fourest » comme la nomme, au détour d’une phrase, la féministe Liliane Kandel, s’est faite une place de choix dans l’univers politico-médiatique. Dans notre République gérontocratique, sa jeunesse est écoutée. Son avis importe, et pèse désormais. »

Un bon carnet d'adresse, l'oreille de Valls et de Hollande, selon " La Revue du Crieur" de février 2017 : voilà qui aide bien sûr à attaquer les autres ... ou plutôt, c'est la capacité d'attaquer les autres qui est justement ce que Caroline Fourest peut d'une certaine façon "vendre" à ses amis politiques : Riposte Laique vous embête ? Fiez vous à moi, je sais comment les démolir.  " Elle n'est pas dans le débat, elle est dans la pression" comme dit Caroline de Haas citée dans cette revue.

Encore une fois, je suis loin d'être la seule cible : ainsi on peut lire dans la revue Charles : 

"Ancien jounaliste de Témoignage chrétien, Stéphane Lavignotte, aujourd’hui pasteur à Paris : «  ce qui est effrayant chez elle c’est que son courage contre l’extrême droite s’est retourné contre l’extrême gauche. Toute son énergie s’est retournée contre son propre camp »."



Aucun commentaire: