Drogue : casser le marché pour stopper la guerre civile


Devant les actes de guerrilla des jours derniers, de fin stratèges politiciens recommandent la légalisation la drogue pour éviter les opérations des dealers.

Gribouille est de retour.

Les trafiquants ne feront qu'augmenter avec l'encouragement aux consommations toxiques, l'offre se déplacera sur du toujours plus toxique, toujours plus transgressif.
C'est la consommation, le marché des trafiquants, qu'il faut casser.

Les acheteurs sont coupables de l'emploi qu'ils font de leur pouvoir financier.
L'argent de drogue sert à la guerre civile montante menée par des personnes "droguées" aussi par l'islam.
Les acheteurs, non musulmans, sont donc les plus lourdement coupables de cette situation.
Les intellectuels qui encouragent les acheteurs sont encore plus lourdement coupables.

L'achat de produits entamant les capacités intellectuelles, les "stupéfiants", qui tous, détruisent la santé dès de très faibles doses, et pour les plus jeunes de manière irrémédiable, doit rester interdit et lourdement , effectivement réprimé. Faire l'apologie de leur consommation est criminel.

Sinon, l'occident camé n'aura que ce qu'il mérite.

elisseievna



Aucun commentaire: