Waled al Husseini, exilé palestinien ...

Extraits du livre de Waleed Al Husseini, torturé pour "blasphème"

Waleed al Husseini, jeune palestinien de Cisjordanie ...

" Je n'ai jamais été hostile aux musulmans. Ils sont tous mes frères dans l'humanité. Mais l'effondrement de nos sociétés me désespère"

Un jour, il est arrêté ... Il est interrogé :

" Pourquoi as tu les cheveux longs ?" " Tu es homosexuel ? "
" Si je l'étais, est-ce un crime ?"

"Es-tu à l'origine des blogs et autres pages Facebook blasphématoires envers l'islam ?"
" Je te répète que je n'ai rien à voir avec cela"
" Et le blog " La voix de la raison" ? "
" Oui il m'appartient"

" Parle moi de tes amis sur Internet"
"  Ils viennent pour la plupart des pays arabes"
" Il y a-t-il des Palestiniens parmi eux ? "
" Je ne sais pas. C'est possible, mais tout le monde utilise un pseudonyme pour se protéger."

Waleed al Husseini ne parlera pas. Il est torturé. 
Pendant des mois, il est privé de sommeil, de nourriture. Obligé de se tenir sur une seule jambe. Des jours entiers.

Il raconte :
" Je poursuivais la discussion avec l'enquêteur : " Pourquoi dis-tu que nous sommes un pays laïc alors que la Constitution stipule que la religion est source de loi ?"
"Ce discours s'adresse au monde civilisé, à l'Europe et aux Etats-Unis. Ce n'est qu'un slogan, m'a-t-il dit littéralement."

Waleed al Husseini est aujourd'hui exilé en France. Il tient toujours son blog : " https://la-voie-de-la-raison.blogspot.com/ "
dont une page est consacrée aux témoignages d'ex-musulmans :
https://la-voie-de-la-raison.blogspot.com/p/temoignages.html

Comme beaucoup d'autres musulmans sortis de l'islam, Waleed était pacifique, lorsqu'il était musulman, il a juste "cherché la vérité" et s'est aperçu que son pacifisme ne s'accordait pas avec la loi islamique,
" Dans ce livre, j'aurais voulu raconter davantage mes parents et ma famille modeste, pacifique, aimante et paisible."





De son côté, je m'aperçois que Caroline Fourest tenait sur la délation en décembre 2010 des propos que j'approuve sur ce thème, s'indignant vertueusement contre la propagation d'informations sur la vie privée permettant de connaitre l'adresse des personnes susceptibles d'être victimes d'attentats ....



Les matins de France Culture 6-12-2010

" La fougue déployée par certains sites islamistes contre des intellectuels qu’ils accusent volontiers d’être atlantistes voir néo-conservateurs sitôt qu’ils critiquent l’intégrisme ou le voile. C’est la spécialité d’un site comme Oumma.com, dont le forum Meisliz peut aller jusqu’à diffuser des messages de menaces ou donner l’adresse et le code de porte de tout journaliste critiquant l’islam intégriste, ce qui ne l’empêche pas de se présenter comme le rendez vous  chic des musulmans de France "  


Aucun commentaire: