Touristes au Benin : il fallait les laisser crever et ne pas céder !



Il est clair pour moi que moralement la seule attitude valable était de laisser crever ces deux fêtards ou les laisser se débrouiller eux mêmes, et ne pas risquer la vie de soldats pour les libérer !

Ils ont pris des risques et sont seuls responsables de leur mésaventures.

Le gouvernement a agit de manière scandaleuse en risquant la vie de soldats dont elle a besoin pour des missions nécessaires.


Aucun commentaire: