Vincent Lambert, débat entre médecins




L'une des médecins explique que des situations telles que celles de Vincent Lambert sont dues à des réanimations très longues et qu'elle ne voit plus arriver de patients dans ces états,
elle affirme que personne ne peut savoir ce qu'ils ressentent et comprennent,
l'autre explique que les patients dans ces états sont bel et bien en vie, avec des états de conscience fluctuant et qu'il existe des services les aidant, aidant leurs familles, à vivre cette situation.

Ces deux médecins sont admirables de précision, d'attention et de sensibilité pour les malades.

Dans ces situations, tous les parents et amis souffrent, autant ceux qui voient un proche vivre dans une situation qui lui aurait fait horreur à l'avance, que ceux qui le voient menacé de mort.

Aucun commentaire: