Bertolucci et antis-anti-islam : pseudo-intellos, générations de merde, doctrine de merde


Les privilèges de l'"ancien régime" sous idée chrétienne ne sont rien en comparaison des privilèges que s'accordent cet élitisme athé et fasciste ou islamo-fasciste. Emballé sous de l'intellectualisme, ou jouant de la vanité pour faire accepter ses abus de pouvoir.


Faire croire à des générations que critiquer la barbarie de la loi islam, c'est être raciste, parce que "tout serait plus compliqué", parce que "les musulmans sont les juifs du XXIeme siecle.

Faire croire à des générations que voir un viol en scène c'est très intelligent, parce que "le sexe c'est plus compliqué".

Faire la pute aux pétrodollars et persécuter ceux qui le dénoncent en appelant les masses à participer au lynchage. Rien à faire des victimes.

Vivre du proxénétisme "cinématographique" et persécuter celles qui le dénoncent en les traitant d'hystériques. Rien à faire des victimes.

Même posture. Génération de merde, violeurs, promoteurs de cette doctrine de merde qu'est la loi islamique dans ses dispositions les plus lourdes et la culture de viol.

Nada Al Ahdal, 11 ans, Maria Scheider, 19 ans, même combat !




Bertolucci sobre Maria Schneider / Bertolucci admits rape scene was non-consensual

Aucun commentaire: