Juifs de Cour et antisémitisme : Stéphane Blet



Que sont les Juifs de  Cour ?

Ce sont des juifs courtisans des Rois et des puissants, qui défendent leurs propres intérêts ou leur égo, aux dépens de la population, de la communauté juive.

Il y a des juifs de cour de toute sorte, des cyniques purs aux gens qui affirment, dans des circonstances dramatiques, qu'en faisant des concessions les juifs seront épargnés, tout en s'organisant pour être, eux, épargnés.

Ces juifs causent dans certains cas des torts énormes, monstrueux, aux juifs moins puissants.
Et malheureusement, ils ont le pouvoir de tromper et de séduire ces juifs moins puissants en leur faisant croire qu'ils peuvent les aider.
Du coup ces juifs moins puissants par leur soutien ou leur non opposition à ces hommes de pouvoir, plus hommes de pouvoir que juifs à mon avis, passent aux yeux des autres personnes, pour être d'accord avec ces hommes.

Je pense qu'en accusant un historien comme Georges Benssoussan, certains ont agit en Juifs de Cour, par exemple.

Le pianiste "antisioniste" antifrançon antijudaisme antitalmud Stéphane Blet expose dans sa chaine Youtube dans une vidéo mise en ligne le 23 février 2019, ce qui peut être une autre conduite de cette sorte, inhumaine, contre sa mère qui a 86 ans.
Je n'ai pas pu enquêter sur ce récit, mais j'alerte les juifs : cette affaire ne peut pas être négligée, une conduite, qui si elle est avérée, est aussi contraire à la morale ( toutes les morales dans le même panier disons pour le coup, tellement il est évident qu'une telle conduite est d'une violence inacceptable ) ne peut être continuée sans que nous réagissions.
Je suis en désaccord avec les idées et compréhensions des évènements de Stéphane Blet, presque en tout, je suis très inquiète des conséquences possibles de ses discours, mais d'une part je pense qu'il est importe, dès lors qu'il explique les raisons de son point de vue, que la liberté de les tenir existe, et que la manière la plus efficace de contrer ces conséquences est de répondre à ses discours,  et d'autre part, je pense qu'une conduite aussi indigne car cruelle, dangereuse pour la santé d'une femme de 86 ans, ne pourrait être tolérée ou ignorée et que l'alerte donnée par Stéphane Blet ne peut être laissée sans suite, ne peut être traitée par l'indifférence : cette conduite est elle réelle ou pas, si elle n'existe pas, les organismes visés doivent le dire, et si elle l'est, elle doit cesser immédiatement.


Aucun commentaire: