Récupération honteuse par la manifestation du 19 mars



Récupération honteuse par la manifestation du 19 mars


Emmanuel Macron est en train de gagner, oubliée la difficile question des inégalités et appauvrissement, et vive le bavardage facile sur Israel et les juifs.


Trouvez vous normal que la presse unanime mette au premier plan de l'actualité des TAGS apparaissant au moment des Gilets Jaunes, alors que toute l'année des agressions PHYSIQUES ont lieu contre des juifs, et alors que la presse prétend prendre mille et une précaution pour ne pas qualifier d'antisémites des MEURTRES APRES TORTURES de femmes juives ???

 La disproportion n'est elle pas flagrante ?

 En défilant aujourd'hui après des accusations honteuses d'antisémitisme portés sur les Gilets Jaunes, alors que TOUTE L'ANNEE des agressions physiques antisémites ont lieu, alors que du racisme anti-blanc existe toute l'année, alors que des destructions d'Eglise ont lieu tout le temps, et que la source idéologique en est constamment occultée,

on participe à une diffamation des Gilets Jaunes, à une diffamation contre les pauvres "blancs", chrétiens, européens

Des politiciens divers  tentent d'entrainer les juifs à le faire,  et ainsi ils les feront apparaitre comme alliés des riches contre les pauvres, tout en se faisant passer pour luttant contre l'antisémitisme. 

 Cette manipulation est honteuse et dangeureuse. Non à cette manifestation.

 Lors de la manifestation de Dimanche dernier, 229 bd Voltaire à Paris à la mémoire de Ilan Halimi, des juifs ont appelé à se réunir à nouveau bientôt à la mémoire des victimes juives d'antisémitisme.

Là seraient posées les vraies questions sur les raisons idéologiques de ces actes - sans pour autant le moins du monde porter d'accusation globale contre des populations, car chaque personne réagit différemment : ce n'est pas parce que à la suite de son histoire on est nommé "musulman" que l'on adhere ou même connait personnellement les aspects antisémites de la doctrine islamique.

Là apparaitra la réalité : pendant trente ans de progression du FN de Jean Marie Le Pen il n'y a pas eu un seul pogrom, un seul assassinat de juif, il a servi de prétexte pour diaboliser toute limite à une politique d'immigration et de respectabilisation de la doctrine de l'islam qui ont produit les assassins de juifs réels actuels.

Je suis favorableà de telles réunions commémoratives, et je suggère qu'aux victimes juives de ces actes d'antisémitisme en raison de la loi islamique, s'ajoutent les noms des victimes "chrétiennes" "blanches" ou des forces de polices ( dont les policiers musulmans) victimes de cette haine prônée par la doctrine islamique.

 

Aucun commentaire: