Jeter l'islam aux oubliettes ...Nigéria : deux "kamikazes" de 7 et 10 ans ...

Jeter l'islam aux oubliettes ...aux côtés des autres religions pratiquant les sacrifices humains ...



Qu'on lise les exigences de dieu selon le coran et la sunna : il ne s'agit de rien d'autre que de tuer et torturer et violer pour satisfaire un dieu plus diabolique que quoi que ce soit d'autre. Il ne s'agit de rien d'autre que de sacrifice humain.


Quelle folie envahit tous ceux qui veulent " sauver l'islam " ???
L'islam, religion qui n'est qu'un règlement de soudards pour une conquête militaire , loi qui est statufiée par cette origine malgré les efforts de génération de juristes qui ont tenté pour certains d'humaniser cette barbarie ...

Ce sont les personnes qui importent, elles seules.

Quand un parchemin, une théorie, est nuisible plutôt qu'utile on la jette, et on passe à autre chose. Il n'y a aucune raison de sauver l'islam.

Il faut sauver les gens de l'islam. Tous les garçons qui croient devoir "tuer et être tué", toutes les femmes battues, voilées, violées. Tous les "impies" persécutés. Voilà qui il faut sauver.


Est ce que la France avait attaqué l'Arabie en 732  ???
Est ce que le Nigéria avait colonisé l'Arabie en 2015 ???
Arrêtons les CONNERIES : l'islam est violent et conquérant parce que tel est son ADN, sa logique de conquête au nom de dieu contre tout ce qui n'est pas musulman, il suffit de lire le coran et la sunna pour le savoir, et de regarder l'histoire du monde depuis l'hégire pour en avoir la preuve.

Au COEUR DE L'ISLAM, il y a la foi en la FORCE et la jouissance de la force, en l'imposition d'une loi au monde par la force et le sang, en la jouissance du corps des femmes, et le mépris des faibles. Au coeur du malheur musulman, il y a la volonté de se soumettre à un dieu qui n'aurait crée l'humain que pour être son esclave et exige de lui qu'il fasse la POLICE DU MONDE, et qu'il tue et soit tué.
Les livres pour petits enfants résument cet ADN : " le musulman est fort" " la force est dans le tir, le tir, le tir ..." le musulman tue les moqueurs du prophète ..."

Or il suffit de lire le coran pour voir que les "soumis" ( "musulmans") n'étaient pas plus friands de mort et de guerre que d'autres peuples ...
Coran 2/216. Le combat vous a été prescrit alors qu'il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.

Avant Mahomet il y avait sans doute des razzias entre tribus d'Arabie, pour des raisons de pauvreté et de climat que Wafa Sultan explique dans son livre " Un dieu qui hait", mais il y avait une trêve annuelle, que Mahomet a aboli, et il y avait toutes les religions en Arabie, il y avait la tolérance religieuse en Arabie, il y avait des femmes libres, comme la première femme de Mahomet, en Arabie. Après l'instauration de l'islam, ces libertés et cette tolérance disparurent. 

Les Arabes d'Arabie sont nés  comme tous les êtres humains pour être libres et l'étaient avant cette idéologie à vocation totalitaire. Des saoudiens aujourd'hui en sortent et s'y opposent ... mais ils trouvent pour les renvoyer dans leur prison des vaniteux occidentaux, qui se targuent de leur dire comment "réformer" "leur" religion !

A la limite je comprends que des personnes d'origine musulmane, connaissant la violence qui frappe ceux qui s'éloignent du coran, finissant pas croire que les musulmans ne pourraient remettre en cause radicalement  "leur" religion, du moins sans terribles violences, explorent désespérément la voie d'une "réforme" sous forme de libéralisation. 
Mais que des gens qui ont vécu dans des pays libres de cette infection intellectuelle, exercent leur intelligence à trouver comment y maintenir les autres !  qu'ils tentent de faire une grande démonstration de leur "intelligence" en niant la violence intrinsèque et native de cette idéologie, par là en niant le vécu et la souffrance de ceux qui y sont soumis ! pour faire croire qu'ils sont capables eux, si brillants n'est ce pas, de voir plus de "nuances" et d'indiquer des voies crédibles de réformes, cela m'écoeure. 
Depuis Massignon et ses trafficages de textes, on voit des personnages à l'esprit orgueilleux, pondre des ouvrages abscons ou habilement dissimulateurs, tenter de briller par cet exercice de "réforme". 
Grâce à eux, le pouvoir des plus fanatisés des musulmans s'accroît tranquillement, absous et rendu invisible par ces esprits vaniteux, et des gens meurent.

Vouloir inventer un "islam de France" est une aberration totale.

Ce n'est pas non plus en faisant la guerre aux pays musulmans que l'on aidera leurs populations à reconsidérer cette idéologie, 
ce n'est pas en exploitant leurs misères pour "bénéficier de l'immigration", que l'on incitera leurs populations à se demander si d'autres idéologies sont plus proches de la volonté d'un dieu ou meilleures humainement,
ce n'est pas en étant lâches et en laissant les "pauvres blancs" face aux jeunes immigrés fanatisés ou revanchards, que l'on pourra espérer conserver nos libertés face aux "polices islamiques". 

Actuellement, l'occident est malhonnête intellectuellement et lâche et exploiteur. Il peut le payer de sa disparition, comme il est arrivé aux peuples conquis par l'islam avant lui.

L'occident doit se défendre et ne pas détruire ! 
Il doit être le lieu de contestation intellectuelle de l'islam, doit interdire les manifestations publiques de l'islam, doit interdire l'arrivée de personnes en provenance de pays "musulmans" tant qu'ils le resteront, doit bannir les musulmans qui bafouent la loi.
Il doit encourager tous les projets constructifs en matière de santé, d'enseignement scientifique, d'écologie avec le monde aujourd'hui musulman, ainsi que la diffusion par la communication des idées humanistes et bibliques qui ont permis à l'occident de se développer.




Nigeria : une fillette de 10 ans explose sur un marché, faisant 19 morts  10 janvier 2015 

Au moins 19 personnes ont péri samedi lorsqu'une bombe fixée sur une fillette d'une dizaine d'années a explosé dans un marché bondé de Maiduguri, grande ville du nord-est du Nigeria, un attentat dont Boko Haram, qui ravage la région, pourrait être à l'origine.  
Une autre explosion meurtrière a eu lieu à Potiskum, à une centaine de km à l’ouest de Maiduguri: au moins un policier a été tué samedi dans l’explosion d’une voiture à l’entrée d’une station de police, selon une source policière.
Selon Ashiru Mustapha, membre d’un groupe local d’auto-défense, la bombe a explosé alors que l’enfant faisait l’objet d’une fouille à l’entrée du marché.
Il doute qu’il s’agisse d’un acte délibéré de la fillette. "La fillette avait une dizaine d’années et je doute fort qu’elle savait véritablement ce qui était fixé à son corps," a-t-il dit à l’AFP.





Aucun commentaire: