Qui dirige le monde ? II ... Rien justement !

Les esprits para-paranoïaques, la mentalité magique, cherchent des " ennemis ", des " coupables ".

Quand on leur demande d'en faire le portrait, de nous dire, enfin, qui dirige, ils en donnent des caractéristiques des plus étranges ..., dont j'ai déduit le profil suivant des coupables :

http://elisseievna.blogspot.fr/2016/08/qui-dirige-le-monde.html

 Les para-parano essaient de déduire des évènements une logique commune unique qui résulterait d'une intentionnalité de faire le mal.

 A part l'hypothèse du diable en personne, le mal vient en fait de l'inexistence, du manque de bien. Les décisions économiques et sociales prises ont en effet des logiques, il existe effectivement des ententes et des traité, d'ailleurs publics pour certains, d'autres moins publicisés ou même cachés, comme les ententes illégales réprimées par les lois.

 Mais ces décisions sont essentiellement le fait d'individus, d'agents économiques individuels, dont les décisions accumulées produisent des effets généraux.

Personne n'a pensé ces effets généraux, personne. En réalité tout le monde se fiche royalement des effets généraux.

Aussi bien ceux qui prennent ces décisions que ceux qui les laissent faire par désintérêt pour l'intérêt général.

 Le drame est le manque de bien, le manque est l'abandon.

 L'addition de bonnes initiatives, la recherche de meilleures organisations, de bons projets, d'idées positives, est l'antidote.


 Le civisme ...


 

Aucun commentaire: