Triste discussion avec une nationaliste






Elle m’explique :

Il y a actuellement deux camps, un camp de victimes (les français, les chrétiens) et un camp qui organise sa destruction (les juifs).
Les juifs font passer leur camp avant tout, même lorsque le camp juif organise la destruction du camp chrétien.
Car les juifs n’ont pour les autres « que mépris et sentiment de supériorité. »
Il est prouvé que le camp juif donne les ordres de l’ordre mondial détruisant la France et les chrétiens, les musulmans n’étant que des pions.
Il y a des bons et des méchants dans tous les camps, mais les juifs honnêtes doivent se battre avec le camp chrétien, qui est dans son bon droit, contre le camp juif.
Faute de quoi, ils font passer « le camp juif » avant la justice pour les chrétiens.
Un juif honnête doit donc être contre les juifs ...
La preuve que ces deux camps existe, est que, si je te donne à choisir entre les deux, tu refuses.
….

Ainsi pour elle, la preuve que moi, elisseievna, choisit le « camp juif », serait que je demande que l’on juge les gens pour leur responsabilité personnelle uniquement, que l’on n’étende pas à tous les juifs la responsabilité de ceux qui agissent mal, et que ce faisant je voudrais détourner l’attention de la responsabilité de ces derniers …

Elle est dans un délire "paranoïaque" :  vision du monde en deux camps, l’un victime quasiment sans pouvoir et l’autre animé d’une volonté collective de prédation au nom d’une anti-morale essentiellement injuste, refuser cette vision serait se ranger du côté de l’injustice, du mauvais camp.


Pourquoi ce "délire" ?  La faute aux salauds juifs, certes, pour une part. Mais elle dit aussi : « je ne peux pas blairer les arabo musulmans » : ce qui me fait penser que la faute est aussi à son acceptation du fait de « ne pas blairer », acception, gout pour "ne pas blairer" des gens, et pour cela, il faut bien leur trouver des tares. 

Triste, moche et inquiétant. Pas du tout chrétien en tout cas !


Aucun commentaire: