De Pym Fortuyn à Nadeh Attar : les victimes des apologues de l'islam




Pourquoi les opposants à l'islam sont ils si vulnérables ? Assassinés par un gauchiste pensant s'opposer à un facho, comme Pym Fortuyn, homo revendiqué, solidaire des homos musulmans ... ou assassinés par des musulmans fanatisés ? 

Comme le dit Salem Bennamar : à cause des propos honteux et irresponsables de tous les imbéciles et putains qui répètent en boucle " l'islam est compatible avec la démocratie " " critiquer l'islam c'est de l'islamophobie, du racisme ". 

Avec ce discours de débiles, qu'aucun musulman instruit ne peut prendre au sérieux, avec cette révérence relevant de la plus basse des lâchetés,  toutes ces pipelettes alourdissent encore la chape de plomb qui pèse en terre d'islam sur l'esprit des personnes dont les pays ont été jadis conquis par Mahomet et ses sbires et successeurs. 

Ils empêchent, il est clair que soit c'est sciemment, soit parce que leur bêtise est pathologique, toute prise de conscience  par un large public, ici et dans le monde musulman.

Car non seulement ils mentent personnellement sur l'islam, mais de plus ils interdisent l'accès de cette critique aux grands médias, et pire encore, ils diabolisent les auteurs de cette critique en les présentant comme des enragés, des fous furieux ... 

Empêchant cette prise de conscience, enfonçant ici et là bas, la certitude de masses que l'islam ne peut être sérieusement  critiqué, sinon par des personnes haineuses et horriblement pécheresses, toutes ces pipelettes poussent au crime, car elles poussent à croire à une doctrine qui justifie les crimes. 


Aucun commentaire: