Une athée saoudienne raconte ...


Si nous, occident, qui pouvons nous exprimer sans risquer la mort quasi immédiatement, n'avons pas le courage de laisser s'exprimer ceux qui expliquent les problèmes posés par les textes de l'islam tels qu'ils apparaissent, cela signifie que nous abandonnons à leur sort des millions de personnes comme Rana Ahmad ...

Ajoutée le 29 août 2016
Rana Ahmad, ex-musulmane saoudienne qui a défié son éducation musulmane sunnite et a fui l’Arabie saoudite, de peur d’être exécutée, a évoqué sa vie antérieure et son "réveil" dans une interview accordée à la chaîne allemande Deutsche Welle le 16 août 2016. Contrainte de porter le hijab à 9 ans et le niqab à 13 ans, Ahmad a déclaré que le hijab lui avait "volé son enfance". Et d’ajouter "qu’on ne peut faire le choix de quitter l’islam", étant donné que "le prophète de l’islam Mahomet a dit : "Celui qui quitte sa religion, tuez-le"".
français anglais Discussion entre une athée et une croyante :

Aucun commentaire: