Réfugiés de guerre ... ou autres ?

Un habitant d'un petit village de 700 habitants devant accueillir plus de 80 hommes s'indigne :

si des familles avec homme femme et enfants venaient, la réaction serait différente, explique-t-il,
d'où viennent ces hommes ?  demande-t-il
ajoutant : si demain il y a la guerre, moi je meure, mais je ne laisse pas ma femme et mon fils !

Je demande : où est l'indignation des soit disants hommes "féministes" de gauche, devant la conduite d'hommes affirmant avoir laissé femmes et enfants dans un pays en guerre pour trouver refuge seuls ici ? Ou plutôt : ces soit disant hommes "féministes" de gauche se moquent-ils de nous faisant croire que de vrais réfugiés de guerre agiraient ainsi ?

Il y a des femmes et des enfants réfugiés de guerre, ils devraient être la priorité, les enfants en premier bien sur.

Mais là, de quoi s'agit-il ? ... Quelques milliers d'arrivants illégaux en France aidés par l'Etat à vivre illégalement aux dépens de la population ...

Que vont devenir ces hommes dans un village sans emploi disponible ?  Vivre ad vitaem aux dépens de la population ?
En toute illégalité, et surtout avec tous les risques de sécurité pour la population ?

Il ne peut qu'arriver des drames d'agression par quelques uns de ces hommes, drames qui sont déjà arrivés dans plusieurs endroits.

Quelques milliers d'hommes, c'est certes peu, la France peut certes le supporter,
elle pourrait tout à fait le faire en sauver tous les sans abris aussi,
mais il ne peut qu'arriver de plus en plus de "migrants"...

 

Aucun commentaire: